Vidéo Marine Le Pen se félicite malgré sa défaite au second tour : "Les idées que nous représentons arrivent à des sommets"

Publié Mis à jour
Discours de Marine Le Pen après sa défaite à l'élection présidentielle 2022
Article rédigé par
France Télévisions

La candidate RN a amélioré de plus de 7 points son score de 2017, avec 41,45% des voix recueillies dimanche lors du second tour de l'élection présidentielle.

"Le résultat de ce soir représente en lui-même une éclatante victoire." Malgré son échec au second tour de la présidentielle, Marine Le Pen s'est félicité du bon score obtenu (41,45%), dimanche 24 avril, saluant les "millions de nos compatriotes [qui] ont fait le choix du camp national." Comme en 2017, la candidate du Rassemblement national a échoué dans le duel final, tout en améliorant de 7,55 points son score, selon notre estimation.

>> Suivez en direct la soirée du second tour de la présidentielle

"En dépit de deux semaines de méthodes déloyales, brutales et violentes, les idées que nous représentons arrivent à des sommets un soir de second tour de l'élection présidentielle." Vingt ans après l'émergence surprise de Jean-Marie Le Pen au second tour (17,79%), jamais l'extrême droite ne s'est approchée à ce point du pouvoir sous la Ve République.

>> CARTE. Découvrez tous les résultats du second tour, commune par commune

"Déterminés, nous le sommes plus que jamais. Je n'ai aujourd'hui aucun ressentiment ou rancœur", a-t-elle déclaré depuis le pavillon d'Armenonville, au bois de Boulogne. "Enterrés, nous l'avons été mille fois. Et mille fois, ils se sont trompés. Dans cette défaite, je ne peux m'empêcher de sentir une forme d'espérance."

Marine Le Pen vise désormais les prochaines échéances électorales. "La partie n'est pas tout à fait jouée, parce que dans quelques semaines auront lieu les élections législatives. Le risque de voir [Emmanuel] Macron s'emparer de façon mécanique de tous les pouvoirs législatifs et exécutifs est élevé. C'est une perspective qu'aucun patriote ne peut accepter."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.