Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Hôpitaux : "Comment on fait avec 500 000 fonctionnaires de moins, c'est-à-dire ce que vous proposez ?" lance Valls à la droite

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
"Je vous demande de faire preuve de vérité et de responsabilité"
LCP / FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

En réponse à un député centriste, le Premier ministre a affirmé que les suppressions de fonctionnaires proposées par les candidats de droite ne feraient qu'aggraver les conditions de travail dans les hôpitaux.

Alors que le personnel des hôpitaux battait le pavé pour demander de meilleures conditions de travail et une revalorisation des salaires, le sujet s'est invité dans l'hémicycle, mardi 8 novembre. Le député UDI de la Moselle Patrick Weiten a accusé la ministre de la Santé, Marisol Touraine, d'avoir "rendu [le] métier [des infirmiers] inhumain" par "la surcharge de travail". "La situation est grave et alarmante", a-t-il ajouté.

C'est Manuel Valls qui a répondu. "Sans parler du passé et du bilan du quinquennat précédent, je veux que, monsieur le député, vous expliquiez comment on fait avec 300 000, 500 000, 700 000 fonctionnaires de moins, c'est-à-dire ce que vous proposez, vous, dans le cadre de votre primaire que je respecte", a lancé le Premier ministre. Comme l'explique LCP, le chiffre de 700 000 est exagéré, le maximum étant proposé par François Fillon avec 500 000 postes de moins en cinq ans.

"Puisque nous sommes dans un moment de vérité qui va s'ouvrir pour les Français, a poursuivi le chef du gouvernement, je vous demande de faire preuve de vérité et de responsabilité, parce que les mêmes qui proposent autant de suppressions sont ceux qui mettent en cause l'action du gouvernement qui a créé 9 000 postes dans la police et la gendarmerie, 60 000 dans l'éducation, 31 000 dans la fonction publique hospitalière."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Election Présidentielle

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.