Résultats présidentielle 2022 : 42% des électeurs d'Emmanuel Macron ont voté pour faire barrage à Marine Le Pen, selon notre sondage

Après la réélection du président-candidat, 46% des personnesinterrogées disent ressentir des "sentiments négatifs", selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour franceinfo.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Illustration d'un bureau de vote, dimanche 24 avril 2022. (DAMIEN MEYER / AFP)

Parmi les Français qui ont voté Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle et ont permis sa victoire dimanche 24 avril, 42% l'ont choisi "avant tout pour faire barrage à Marine Le Pen", selon un sondage* Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions, France 24, les chaînes parlementaires et Le Parisien-Aujourd'hui en France. D'après cette même enquête, plus de la moitié de ces électeurs (58%) déclarent l'avoir fait parce qu'ils considèrent "avant tout qu'il ferait un bon président de la République".

>> Présidentielle 2022 : suivez les réactions au lendemain de la réélection d'Emmanuel Macron

À la suite de cette réélection d'Emmanuel Macron, 46% des sondés ressentent des "sentiments négatifs". Ils sont 20% à éprouver de la "déception", 18% à exprimer de la "colère" et 8% décrivent de la "peur". Autre réaction exprimée : 34% des personnes interrogées disent ressentir des "sentiments positifs", dont 20% de "soulagement", 10% d'"espoir" et 4% de "joie". Elles sont 20% à se dirent "indifférentes" à ce résultat.

Invités à s'exprimer sur ce qu'ils attendent désormais du président réélu, 57% des Français souhaitent qu'il "rassemble", "même si cela signifie de remettre à plus tard certaines réformes". Près de huit Français sur dix (77%) d'entre eux s'attendent d'ores et déjà à "des troubles et des tensions dans le pays au cours des prochains mois", selon cette enquête Ipsos-Sopra Steria.

Les électeurs de gauche souhaitent une alliance aux législatives

Une majorité relative des personnes interrogées (43%) souhaite une politique "ni plus, ni moins à gauche que lors du précédent quinquennat", contre 35% plus à gauche et 22% plus à droite. Au sujet des élections législatives, qui se dérouleront dans sept semaines, les 12 et 19 juin prochains, 56% des personnes interrogées souhaitent qu'Emmanuel Macron "perde les législatives", 20% souhaitent qu'il obtienne une majorité, et 24% d'entre eux jugent qu'il est "préférable par cohérence" qu'il obtienne une majorité.

Une écrasante majorité des sympathisants de gauche (93%) souhaitent une alliance pour ces élections legislatives. À droite, 37% des sympathisants du parti Les Républicains se disent en faveur d'un rapprochement avec LREM et la majorité présidentielle, 23% avec le Rassemblement national, et 40% ni avec l'un ni avec l'autre. Les sympathisants du Rassemblement national (74%) et de Reconquête (94%) se prononcent également en faveur d'une union des deux partis d'extrême droite, ce que ne souhaite pas une majorité des Français interrogés (65%) dans cette enquête.

*Ce sondage a été réalisé sur internet du 21 au 23 avril auprès de 4 000 personnes inscrites sur les listes électorales, constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La méthode des quotas a été appliquée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité Présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.