Présidentielle : Yannick Jadot juge l'initiative de Christiane Taubira "pas totalement à la hauteur des difficultés que rencontre le pays"

L'ancienne ministre de la Justice, Christiane Taubira, s'est exprimée vendredi dans une vidéo sur les réseaux sociaux où elle dit "envisager d'être candidate" et "donne rendez-vous à la mi-janvier".

Article rédigé par
Avec France Bleu - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le candidat écologiste à la présidentielle Yannick Jadot, le 8 décembre 2021 à Paris. (JULIEN DE ROSA / AFP)

Yannick Jadot réagit à nouveau après l'annonce de Christiane Taubira qui "envisage" d'être candidate à l'élection présidentielle. "Pour ma part, je n'ai pas 'envisagé' d'être candidat, je suis candidat à l'élection présidentielle", lance vendredi 17 décembre sur France Bleu le candidat EELV. Yannick Jadot juge que l'initiative de l'ancienne ministre de la Justice n'est "pas totalement à la hauteur des difficultés que rencontre notre pays".

Il rappelle qu’il y a un an il a "tendu la main à tous les responsables politiques gauche et écologistes pour dire : 'Travaillons le projet'." "Je sais les valeurs qui habitent" Christiane Taubira. Yannick Jadot répète qu'il ne veut pas "sauver la gauche" mais "sauver la France". Le candidat écologiste dit "oui au rassemblement qui doit se construire sur un projet écologiste". Ainsi, il affirme qu'"on ne rediscutera pas de la candidature écologiste. Il y a une telle urgence sur l'environnement qu'il y aura une candidature écologiste, ce sera la mienne", assure-t-il.

"Je n'ai pas demandé une nouvelle primaire pour gérer ma sortie" en 2017

Concernant la réponse d'Anne Hidalgo à l'annonce de Christiane Taubira - la candidate socialiste propose un débat télévisé à tous les candidats de gauche - Yannick Jadot réaffirme qu'il est contre. "Il y a un cinq ans j'ai retiré ma candidature pour faire le rassemblement avec Benoît Hamon. Je n'ai pas demandé une nouvelle primaire pour gérer ma sortie. Débattons pourquoi pas, mais Anne Hidalgo appelle à un débat télévisé entre celles et ceux qui veulent gouverner en France et celles et ceux qui ne veulent pas gouverner ensemble, ça s'appelle la campagne présidentielle", estime-t-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité Présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.