Présidentielle : retour sur les passations de pouvoir de la Ve République

C'est ce dimanche 14 mai à 10 heures que François Hollande quittera officiellement ses fonctions et laissera sa place au président élu Emmanuel Macron. La passation de pouvoir est un moment solennel, France 3 retrace celles de la Ve République. 

France 3

En janvier 1959, la Ve République vit ses débuts avec l'investiture de son premier président, le général de Gaulle. Il succède à René Coty. Depuis, le protocole avec son faste quasi monarchique est respecté. En 1981, c'est la première grande alternance de la Ve République. Valéry Giscard d'Estaing accueille François Mitterrand, son concurrent à la présidentielle. Une poignée de main furtive. L'ancien président quitte l'Élysée à pied sous les huées.

Nicolas Sarkozy bouleverse les codes

Quelques minutes après, premier discours du président socialiste François Mitterrand. Deux septennats plus tard, François Mitterrand cède la place à Jacques Chirac. Le 17 mai 1995, la passation des pouvoirs entre les deux adversaires est chaleureuse. Il est 10h58 le 16 mai 2007, Nicolas Sarkozy arrive à l'Élysée avec deux minutes d'avance. L'homme pressé bouleverse les codes. Il multiplie les marques d'affection envers son prédecesseur oubliant leur rivalité politique. Cinq ans plus tard, François Hollande ne lui fera pas les mêmes honneurs. Alors que les deux premières dames s'embrassent sur le perron de l'Élysée, le nouveau président tourne les talons, geste maladroit qu'il dit regretter aujourd'hui.  Après-demain, François Hollande accueillera Emmanuel Macron à l'Élysée, pour la première fois un dimanche.
Le JT
Les autres sujets du JT
Le président élu Jacques Chirac (à gauche) est accueilli par le président sortant François Mitterrand (à droite), sur le perron de l\'Elysée avant de pénétrer à l\'intérieur du Palais présidentiel pour la cérémonie de passation de pouvoirs, le 17 mai 1995 à Paris.
Le président élu Jacques Chirac (à gauche) est accueilli par le président sortant François Mitterrand (à droite), sur le perron de l'Elysée avant de pénétrer à l'intérieur du Palais présidentiel pour la cérémonie de passation de pouvoirs, le 17 mai 1995 à Paris. (PASCAL PAVANI / AFP)