Présidentielle : Jean-Luc Mélenchon est "pratiquement le seul qui a une tendance haussière" dans les sondages, constate un politologue

"Il n'est pas impossible que le plafond des 14-15% soit un plafond de verre pour lui", estime Jean Petaux.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Luc Mélenchon, le 20 mars 2022. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

Jean-Luc Mélenchon est "pratiquement le seul" candidat à l'élection présidentielle "qui a une tendance haussière" d'intentions de vote dans les sondages, à deux semaines du premier tour, constate dimanche 27 mars le politologue Jean Petaux sur franceinfo, alors que le candidat Insoumis tient un grand meeting sur la plage du Prado à Marseille à 14 heures.

>> Présidentielle 2022 : découvrez l'évolution des intentions de vote au premier tour dans notre baromètre quotidien

Il est actuellement donné troisième au premier tour dans notre sondage Ipsos Sopra Steria pour franceinfo et Le Parisien/Aujourd'hui en France, avec 14,5% d'intentions de vote, derrière Emmanuel Macron et Marine Le Pen. "Le président sortant connaît une régression", souligne Jean Petaux, même s'il reste largement en tête dans les intentions de vote. La dynamique est similaire pour Marine Le Pen avec "une légère baisse".

Un meeting pour dépasser "le plafond de verre"

Jean-Luc Mélenchon avait déjà connu un sursaut en amont d'élection présidentielle en 2017, mais "les courbes de cette remontada se sont amorcées plus tôt, entre trois semaines et un mois avant le premier tour", rappelle Jean Petaux. "Là, c'est un peu plus tardif et il n'est pas impossible que le plafond des 14-15% soit un plafond de verre pour lui, estime le politologue. D'où l'importance de ce grand meeting en plein air à Marseille, qui doit rappeler celui de 2017 où son équipe annonçait à l'époque près de 100 000 participants".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité Présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.