Présidentielle 2022 : Stéphane Le Foll ne fera pas campagne auprès d'Anne Hidalgo mais "lui souhaite bonne chance"

"J'ai dit les choses très claires sur les divergences que j'avais", a expliqué le maire du Mans, qui était le seul challenger d'Anne Hidalgo pour l'investiture PS.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Stéphane Le Foll, invité de franceinfo le 10 octobre 2021. (FRANCEINFO)

Stéphane Le Foll a annoncé ce vendredi 15 octobre sur France Bleu Maine qu'il ne ferait pas campagne auprès d'Anne Hidalgo pour l'élection présidentielle 2022 : "Non, je ne rejoindrai pas Anne Hidalgo (...) Je lui souhaite bonne chance pour sa campagne, a déclaré le maire du Mans. J'ai dit les choses très claires sur les divergences que j'avais. Maintenant, les militants ont choisi. D'ici la fin de l'année, je n'ai pas à interférer dans cette campagne et je n'ai pas à y participer".

Pessimiste sur l'avenir du Parti socialiste

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a été désignée candidate du Parti socialiste à l'élection présidentielle en rassemblant 72% des votes des militants. Son adversaire Stéphane Le Foll a rappelé sur France Bleu ses divergences avec cette dernière, notamment sur l'instauration des 32 heures et le doublement des salaires des professeurs.

"Qui renouvelle le plus les idées ? C'est peut-être moi, au bout du compte", a-t-il lancé. Stéphane Le Foll ne prédit pas un avenir très rose au Parti socialiste : "Je suis convaincu qu'il y aura une recomposition après la présidentielle et le PS comme il est aujourd'hui, ne peut pas participer et être dans cette recomposition", a-t-il estimé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité Présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.