Présidentielle 2022 : les candidats redoutent le taux d’abstention

Publié
Présidentielle 2022 : les candidats redoutent le taux d’abstention
France 2
Article rédigé par
H.Capelli, T.Petit, O.Martin T.Germain, V.Vermot-Gaud, P.Crapoulet, E.Urtado - France 2
France Télévisions

Lundi 21 mars, à trois semaines du premier tour de la présidentielle, les instituts de sondage s'attendent à une abstention record. Les jeunes et les catégories populaires seraient les moins motivés, ce qui inquiète certains candidats.

C’est l’obsession de tous les candidats à la présidentielle : mobiliser les électeurs. Mais seuls 67 % des Français se disent certains d’aller voter. Un électeur sur trois ne se rendra pas aux urnes, un risque encore plus élevé chez les jeunes. Chez les 18-24 ans, le taux d’abstention est estimé à 53 % et chez les ouvriers, 57 %. Devant une usine située à Lyon (Rhône), les ouvriers assurent que parmi les douze candidats, aucun ne les représente. "Je ne sens aucun candidat qui est vraiment avec nous", dit l’un d’eux.

Un fossé creusé entre les candidats et les jeunes

Sur le campus de Nanterre (Hauts-de-Seine), là encore, les jeunes confient avoir le sentiment que les candidats ne s’intéressent pas à eux. "Je trouve qu’ils ne sont pas venus au contact", affirme une étudiante. "On n'a pas accès au programme (...) si on ne s’y intéresse pas de nous-mêmes, en fait on n'a pas trop d’informations", pense une autre. Pour Céline Braconnier, politologue, un fossé s’est creusé, car les jeunes ne voient pas l’intérêt d’aller voter.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.