Présidentielle 2022 : à gauche, aucun rassemblement en vue

Publié Mis à jour
Présidentielle 2022 : à gauche, aucun rassemblement en vue
FRANCEINFO
Article rédigé par
D. Karcher-Mourgues, S. Canal, M. Lavieille, I. De Pavant, N. Murviedro - franceinfo
France Télévisions

Alors que sept candidats de gauche se sont déclarés dans la course à la présidentielle de 2022, la possibilité d’une candidature unique issue d’une primaire est loin de faire l’unanimité.

La gauche va-t-elle parvenir à s’accorder sur l’organisation d’une primaire ? Depuis près d’une semaine, c’est la question qui se pose après l’appel d’Anne Hidalgo, candidate du Parti socialiste (PS). "La division c’est la résignation, c’est l’impuissance, c’est l’abstention, alors réveillez-vous !", a-t-elle martelé auprès des sympathisants venus assister à son deuxième meeting de campagne à Perpignan, dimanche 12 décembre.

Un rassemblement derrière Yannick Jadot ?

Son appel a pourtant été boudé par la plupart de ses adversaires. Chez les écologistes (EELV), les sympathisants estiment que cette intervention arrive "trop tard". Et leur chef de file, Yannick Jadot, souhaiterait que le rassemblement de la gauche s’effectue sous les couleurs des Verts. "Aujourd’hui, la dynamique, c’est l’écologie. Et c’est autour de cette écologie que je veux rassembler tous les progressistes, tous les humanistes, pour gagner", a-t-il ainsi déclaré.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.