Politique : François Baroin confirme qu'il ne sera pas candidat à la présidentielle en 2022

Le maire LR de Troyes fait un choix de vie en ne s'engageant pas dans un combat qui n'est pas le sien.

Article rédigé par
Neïla Latrous - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
François Baroin invité de franceinfo, le 4 novembre 2016. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / FRANCE-INFO)

François Baroin ne sera pas candidat à la présidentielle en 2022, a appris franceinfo auprès de plusieurs élus de droite, confirmant une information de l'Opinion mardi 6 octobre. Le maire LR de Troyes l’a confirmé aux élus qu’il rencontre depuis une semaine. Conformément à son calendrier initial, celui qui est également président de l'Association des maires de France clarifie ses intentions au lendemain des sénatoriales.

Je n’en ai pas envie. Je suis très heureux dans ce que je suis, dans ce que je fais aujourd’hui

François Baroin

Il développe un argument, répété auprès de ses interlocuteurs : celui d’un choix de vie, qui l’amène à ne pas s’engager dans un combat qui n’est pas le sien. Le maire de Troyes dit aussi vouloir laisser la place à une nouvelle génération.

Pas d'annonce officielle au vu du contexte sanitaire

Pour autant, François Baroin a prévenu ses amis : renoncer à 2022, ce n’est pas prendre sa retraite. Il ne compte pas disparaître de la scène politique. “Je reste dans ma famille politique, la droite, je serai là pour le choix du candidat, et pour aider ensuite, en participant notamment au débat intellectuel.”

Pour autant, il n’y aura pas dans l’immédiat d’annonce officielle du maire de Troyes. À ces élus de droite avec qui il discute, il confie que dans le contexte actuel d'une crise sanitaire couplée à une crise économique, ce serait indécent de parler de la présidentielle de 2022. Cette attitude est selon un élu une critique implicite de la façon de faire de Xavier Bertrand, le président de la région Hauts-de-France qui fait part urbi et orbi de son envie d’être candidat.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.