Cet article date de plus d'un an.

Nicolas Hulot "n'a jamais eu" Edouard Philippe au téléphone après sa démission du ministère de l'Écologie

L'ancien ministre de la Transition écologique reconnait sur France Inter jeudi 10 septembre qu'il n'a pas démissionné de "manière très protocolaire".

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Nicolas Hulot annonce dans la matinale de France Inter du 28 août 2018 sa décision de quitter le gouvernement, un an après son arrivée au ministère de la Transition écologique et solidaire. (FRANCE INTER / FRANCE-INTER)

Nicolas Hulot "n'a jamais eu le Premier ministre" au téléphone après sa démission, il y a plus de deux ans, indique l'ancien ministre de l'Écologie à France Inter, jeudi 10 septembre.

L'ex-ministre, président d'honneur de la Fondation pour la Nature et l'homme, invité de l'émission "La Terre au carré", est revenu sur sa démission, en direct sur France Inter, le 28 août 2018. "À ce moment-là, je n'ai eu personne du gouvernement. Mon téléphone était rouge vif, c'était plutôt des proches, des amis, mon cabinet, ma femme, ma fille... Mais je n'ai jamais eu le Premier ministre depuis", poursuit Nicolas Hulot. Édouard Philippe "a été probablement blessé", reconnaît Nicolas Hulot sur France Inter.

Je comprends. Je ne l'ai pas fait d'une manière très protocolaire et j'en suis navré.

Nicolas Hulot

à franceinfo

Au sujet de sa relation avec le président, "on n'est pas fâchés", commente Nicolas Hulot. Au contraire, l'ancien ministre de l'Écologie a gardé un contact "plus ou moins régulier avec le président Macron".

Sur une candidature à la présidentielle 2022, Nicolas Hulot évacue, et estime ne pas en avoir "les capacités". "Il y a une urgence démocratique (...) et si on n'associe pas les citoyens à la mutation de demain, on n'y arrivera pas. Elle ne pourra pas se faire dans cette défiance très dangereuse entre le citoyen et les politiques", conclut l'ancien ministre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité Présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.