Le ministre de l'Intérieur, Bruno Le Roux, dans la tourmente

Une nouvelle affaire vient éclabousser la classe politique. Bruno Le Roux est prié de s’expliquer, car il assure avoir fait travailler ses filles lorsqu'il était parlementaire. 

FRANCE 2

C’était le 6 décembre dernier. Le député devient ministre de l’Intérieur. Un ministre rattrapé par son passé de parlementaire. Interrogé par une journaliste il y a dix jours, d'abord hésitant, il finit par assumer. "Bien entendu, mes filles ont travaillé avec moi sur des étés", assure-t-il face caméra. Au total, 24 CDD d'assistantes parlementaires pour un montant de 55 000 euros. Mais l'âge des deux jeunes filles (15 ans pour l'une d'elles) pose question ainsi que le fait qu'elles exerçaient d'autres activités parallèlement.

"Pas autorisé"

Il y a deux mois, en pleine affaire Fillon, le ministre martelait ceci : "il y a beaucoup trop de parlementaires qui emploient des membres de leur famille et il devrait y avoir une règle simple, cela ne devrait pas être autorisé". Le Premier ministre, Bernard Cazeneuve a lancé un avertissement à peine voilé à son ministre. Il doit le recevoir dans les prochaines heures ce mardi 21 mars.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Intérieur, Bruno Le Roux, s\'exprime devant la presse après l\'attaque à Orly (Val-de-Marne), le 18 mars 2017.
Le ministre de l'Intérieur, Bruno Le Roux, s'exprime devant la presse après l'attaque à Orly (Val-de-Marne), le 18 mars 2017. (BENJAMIN CREMEL / AFP)