Cet article date de plus de quatre ans.

François Kalfon, porte-parole d'A.Montebourg : "Si [Hollande] est candidat, alors qu'il se déclare"

"S'il est candidat, alors qu'il se déclare" a réagi jeudi sur franceinfo François Kalfon, porte-parole d'Arnaud Montebourg candidat à l'élection présidentielle, au discours de François Hollande salle Wagram à Paris.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 François Kalfon, porte-parole d'A.Montebourg, à Frangy en Bresse le 21 août 2016 (VINCENT ISORE / MAXPPP)

Le chef de l'Etat ne s'est pas déclaré officiellement candidat à sa propre succession mais pour François Kalfon, on a assisté à "une vraie-fausse candidature dans une salle de colloque où il y a eu un vrai-faux meeting."

"Je souffre de voir que le même jour, quel symbole, le site de Belfort site historique de production ferroviaire est fermé avec 400 travailleurs et leurs familles, qui si j'ose dire, restent à quai. On n'a pas besoin d'un candidat accessoirement président, mais d'un président qui préside et qui agit jusqu'au bout", a-t-il expliqué.

Le porte-parole d'Arnaud Montebourg ne voit pas François Hollande comme "un adversaire". Mais "huit Français sur dix ne souhaitent pas cette candidature. (....) L'ensemble des Français veut que le président préside jusqu'au bout avec des problèmes d'urgence qui ne sont pas forcément traités", a-t-il rappelé.

Selon lui, "Il faudra tirer les bilans quand François Hollande décidera de clarifier sa situation."

François Kalfon, porte-parole d'Arnaud Montebourg : "huit Français sur dix ne souhaitent pas cette candidature"
--'--
--'--

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.