Cet article date de plus de quatre ans.

François Fillon va-t-il changer d'avis sur l'annonce de ses ministres avant l'élection ?

Tout doucement, le candidat de la droite est en train de revoir sa copie quant à son choix de dévoiler ses ministres quatre mois avant l'élection.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
François Fillon, le 1er décembre 2016, lors d'un déplacement à Chatenay, dans la Sarthe. (DENIS ALLARD / REA)

Après son recul sur le projet de réforme sur la sécurité sociale, François Fillon prépare-t-il un nouveau changement dans son programme au sujet de l'annonce de ses ministres avant l'élection ? Sur son site, au chapitre "Renouvellement de la pratique politique", le candidat de la droite semblait pourtant clair : "François Fillon désignera les principaux ministres appelés à conduire les réformes juste après la primaire, soit 4 mois avant l’élection présidentielle." Objectif affiché de l'ancien Premier ministre : permettre à son futur gouvernement de "se préparer aux lourdes responsabilités qui leur seront confiées".

La page "renouvellement" du site de campagne de François Fillon, le 22 décembre 2016. ((FILLON2017.FR / FRANCEINFO))

Mais depuis sa victoire à la primaire de la droite, cette transparence est un peu remise en question dans le camp Fillon. Plusieurs lieutenants confient en coulisses que l'annonce se fera le plus tard possible. "Il nommera, juste avant la présidentielle, les grands postes du gouvernement", assure ainsi un proche lieutenant du candidat à franceinfo, "il n'a rien promis à personne, il ne fonctionne pas comme ca. Il veut voir les personnes à l'oeuvre dans la campagne".

De quatre mois à "quelques semaines"

François Fillon confirme lui-même, dans Paris Match, que les choses ne sont pas si évidentes : "Le futur chef de mon gouvernement, le ministre en charge du Pôle social et celui des Finances seront progressivement mis dans la lumière quelques semaines avant le premier tour." Le candidat de la droite tente donc d'amender son engagement de base, en repoussant doucement la date limite. Il précise aussi la quantité de révélations puisqu'il passe de "principaux ministres" à seulement trois personnes.  

Je veux qu’on puisse appuyer sur le bouton des réformes le 1er juillet.

François Fillon

Paris Match

Du côté des conseillers de François Fillon, on ne voit "aucun recul" dans les positions du député de Paris. "Il a toujours dit qu'il annoncerait avant le premier tour les quelques ministres responsables des principales réformes", indique une conseillère qui confirme à franceinfo qu'il ne faut plus se référer au délai de "quatre mois" annoncé sur le site, mais bien aux propos de François Fillon dans Paris Match. Une manière d'assumer ce petit renoncement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Election Présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.