Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Pour François Fillon, les accusations à l'encontre de sa femme sont de la "misogynie"

Le candidat des Républicains à la présidentielle a réagi à la polémique déclenchée par les révélations du "Canard enchaîné".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le candidat des Républicains à la présidentielle, François Fillon, le 23 janvier 2017 à Berlin (Allemagne). (TOBIAS SCHWARZ / AFP)

François Fillon est "scandalisé" par les révélations du Canard enchaîné sur les soupçons d'emplois fictifs pesant sur son épouse Pénélope. Pour l'ex-Premier ministre, il s'agit de "misogynie" et de "mépris". Le candidat des Républicains à la présidentielle a fait cette déclaration en marge de son déplacement à Bordeaux, mercredi 25 janvier.

Selon Le Canard enchaîné, la femme de François Fillon a été rémunérée pendant huit ans comme attachée parlementaire par son époux et son suppléant à l'Assemblée nationale, et pendant 20 mois par la Revue des deux mondes. Dans son édition de mercredi, l'hebdomadaire satirique dit cependant n'avoir guère trouvé trace de ses activités.

"La séquence des boules puantes est ouverte"

"Alors parce que c'est mon épouse, elle n'aurait pas le droit de travailler ?" a lancé le député de Paris, ancien élu de la Sarthe. "Imaginez un instant qu'un homme politique dise d'une femme, comme le fait cet article, qu'elle ne sait faire que des confitures, toutes les féministes hurleraient", a-t-il ajouté. Et de déplorer : "La séquence des boules puantes est ouverte."

Fillon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.