Législatives 2022 : la majorité présidentielle et la Nupes presque à égalité, selon des résultats quasi définitifs

Au second tour, le camp d'Emmanuel Macron va devoir batailler pour conserver la majorité absolue à l'issue d'un premier tour marqué par une abstention record.

Une urne dans un bureau de vote de Saint-Savin (Vienne), le 12 juin 2022.
Une urne dans un bureau de vote de Saint-Savin (Vienne), le 12 juin 2022. (THIBAUD MORITZ / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Les deux camps séparés par un cheveu. La majorité présidentielle (25,70%) et la Nupes (25,65%) arrivent quasiment à égalité au premier tour des élections législatives, selon des résultats quasi-définitifs publiés tard dans la soirée, dimanche 12 juin, par le ministère de l'Intérieur. Ce direct est désormais terminé : suivez les réactions et la suite de la campagne dans notre direct du lundi 13 juin.

>> Résultats des législatives 2022 : découvrez les scores définitifs du premier tour dans votre circonscription

Des leçons à tirer du premier tour. Une abstention record, la Nupes et la majorité présidentielle au coude-à-coude, la majorité absolue loin d'être acquise pour Ensemble ! On vous a listé les principaux enseignements du premier tour de ces élections législatives.

Des personnalités déjà éliminées. L'ancien candidat à la présidentielle Eric Zemmour et l'ex-ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer ont été éliminés dès le premier tour, selon des résultats définitifs. C'est aussi le cas de l'humoriste Gérald Dahan et du chanteur Francis Lalanne.

Des consignes floues pour LREM. Clément Beaune, le ministre de l'Europe, a appelé à voter pour la Nupes contre le RN en cas de duel. D'autres membres du gouvernement, comme Olivia Grégoire ou Eric Dupond-Moretti, ont expliqué qu'il faudrait regarder en fonction des "situations locales". Voici les consignes des différents partis.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #LEGISLATIVES

00h36 : On ferme ! Mais on va faire un point sur cette soirée électorale chargée.

• A l'heure où nous bouclons, Ensemble ! et la Nupes étaient au coude à coude autour de 25,6% des voix. Selon nos estimations, la majorité présidentielle devrait envoyer entre 255 et 295 députés au Palais Bourbon, contre 150 à 190 députés pour la Nupes.

• Si Elisabeth Borne est en bonne position pour l'emporter dans le Calvados et que la plupart des ministres peuvent espérer la victoire, la ministre de la Transition écologique Amélie de Montchalin est en difficulté dans l'Essonne.

• Plusieurs personnalités ont pris la porte dès le premier tour. Après Manuel Valls dans la circonscription des Français installés en Espagne et au Portugal, Jean-Michel Blanquer (dans le Loiret) ou Eric Zemmour (dans le Var) ont mordu la poussière dès le premier tour.

On vous résume dans cet article les enseignements de ce premier tour (mais sinon vous pouvez remonter les six dernières heures du live pour tout redécouvrir en direct).

Rendez-vous demain, à six heures, pour la suite de ce live.

00h35 : Bonsoir @Vincent. C'est effectivement une donnée importante. Selon nos chiffres, sur 543 circonscriptions (sur 577), je peux vous dire que la majorité présentielle a qualifié 392 candidats, la Nupes 352, le RN 196 et la droite (LR-UDI-DVD) 88.

00h35 : Bonsoir, Peut-on avoir une estimation du nombre de candidat éliminé et/ou restants des NUPES, Ensemble !, RN et LR sur 577 fauteuils à occuper. Histoire de voir le maximum de députés possibles par groupe. Merci.

00h29 : La candidate Nupes Sophia Chikirou est élue dès le premier tour dans la 6e circonscription de Paris, avec 53,74% des voix, nettement devant Julien Bargeton (Ensemble !, 25,62%).

00h28 : Bonsoir @On s'y perd. Je ne sais pas de quel article vous me parlez :) mais faisons effectivement un petit rappel. Ensemble est l'alliance qui regroupe les différents partis de la majorité présidentielle (MoDem, Horizons...) et Renaissance est le nouveau nom de la République en marche.

00h28 : Dans votre article vous parlez de Renaissance ! Mais ne s'agit-il pas plutôt d'Ensemble !??? Merci.

00h27 : Aymeric Caron, ancien chroniqueur et candidat pour la première fois aux législatives sous l’étiquette de la Nupes, obtient un peu plus 45 % des voix dans la 18e circonscription de Paris. Le député sortant, Pierre-Yves Bournazel, candidat Ensemble !, obtient lui 35,6% des suffrages. Situation compliqué donc pour le député sortant qui se retrouve en ballotage face au candidat Nupes.

00h24 : La majorité présidentielle arrive en tête du premier tour avec 25,71% des voix, devant la Nupes (25,61%), selon les résultats quasi définitifs du ministère de l'Intérieur.

00h20 : Bonsoir @Bon. Pour l'instant, nous sommes effectivement restés sur l'estimation de notre partenaire Ipsos-Sopra Steria qui donnait une légère avance à la Nupes. Mais les résultats du ministère de l'Intérieur (calculés sur la base de 99% des inscrits) donne désormais une légère avance de 75 000 voix (sur 22 millions) à la majorité présidentielle.

00h20 : Pourquoi annoncez-vous toujours la Nupes devant Ensemble alors que le résultat final semble bien être l'inverse ?

00h19 : Dans la 6e circonscription de l'Essonne, Amélie de Montchalin, 31,46% des voix, arrive en deuxième position derrière le candidat Nupes Jérôme Guedj (38,31%). L’ancien député PS s'opposera à la ministre de la Transition écologique au second tour. En cas de victoire d’Amélie de Montchalin, son suppléant, Pierre Ollier, siègera à l’Assemblée nationale.

00h15 : Duel médiatique à l'horizon dans la 5e circonscription de Seine-Saint-Denis : Raquel Garrido (Nupes) affrontera Jean-Christophe Lagarde, le patron de l'UDI (37,90% contre 33,41%) au second tour la semaine prochaine.

00h09 : À noter aussi : tous les ex-candidats LR passés chez Macron sont en tête au 1er tour (Abad, Woerth, Le Grip, Brenier, Grelier), sauf Robin Reda, en difficulté dans la 7e de l’Essonne (2e derrière la candidate Nupes). #legislatives2022

00h09 : Comme l'observe le journaliste de France Télévisions Julien Nény, les transfuges de la droite vers la majorité s'en sont globalement bien sortis.

00h09 : Bonsoir . Dans la 5e circonscription de l'Ain, le nouveau ministre Damien Abad (ex-LR) arrive largement en tête avec 33,38% des voix, devant la candidate de la Nupes Florence Pisani (23,54%). Les accusations de viol portées contre le nouveau ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées n'ont donc pas bouleversé ce premier tour.

00h09 : Damien Abad : Quid de lui ?

00h07 : Damien Rieu, cofondateur de Génération identitaire, investi par Reconquête, est arrivé 5e dans la 4e circonscription des Alpes-Maritimes, avec 10,7% des voix. Il n'est pas qualifié pour le 2nd tour, où s’opposeront la candidate du Rassemblement national Alexandra Masson (28.87 %) et la candidate Ensemble ! Alexandra Valetta-Ardisson (22.37 %).

00h05 : Le ministre chargé des Affaires européennes Clément Beaune se retrouve en deuxième position de la 7e circonscription de Paris. Crédité de 35,81% des voix, il est devancé par l'avocate Caroline Mécary, investie par la Nupes, qui obtient elle 40,43% des suffrages. L'examen des réserves de voix laisse augurer un second tour très serré.

00h03 : Bonsoir @Marianne. Sandrine Rousseau arrive en tête dans la 9e circonscription de Paris avec 42,9% des voix. La candidate de la Nupes, finaliste de primaire écologiste, affrontera au second tour Buon Tan, député macroniste sortant réputé proche du régime de Pékin, qui obtient 26,77% des voix. En troisième position, on trouve le LR Jean-Baptiste Olivier (7,21%). A noter que la candidate du Mouvement pour la ruralité Sandrine Rousseau (une homonyme) plafonne à 1,88%.

00h03 : Des résultats pour Sandrine Rousseau (la Nupes, pas l'autre) ?

00h01 : @Maxime 83 Tout à fait, c'est par là !

00h00 : Pouvez vous redonner le lien pour avoir les résultats par commune ou par département. Merci et bon boulot pour cette soirée intense

00h00 : Bonsoir @Tim. C'est tout simplement dans le règlement de l’Assemblée (à l'article 39). Le règlement stipule que la présidence de la commission des finances doit appartenir à un groupe d’opposition, et dans la pratique le principal groupe d'opposition est le plus légitime pour prendre cette présidence, comme l'explique Philippe Askenazy dans Le Monde. Cette commission dispose de larges prérogatives afin d’exercer une véritable fonction de contrôle et d’évaluation de la politique budgétaire et économique du pouvoir.

00h04 : Qu'est-ce que la commission des finances à l'assemblée nationale qui pourrait revenir à la NUPES et pourquoi ?

23h58 : Stanislas Guerini termine en deuxième position dans la 3e circonscription de Paris, avec 32,5% des voix. Dans cet ancien bastion de gauche, le ministre de la Fonction publique est à la traîne, 4 points derrière la candidate de la Nupes Léa Balage El Mariky (38,66%). Le second tour s'annonce indécis. Dans la même circonscription, l’humoriste Laurent Baffie ne remplit pas les urnes. Il arrive en 7e position, avec 2,18% des suffrages exprimés, soit 863 voix.

23h54 : Merci à mes concitoyens #Paris5, #Paris6, #Paris7 qui m’ont placé en tête avec plus de 35 % des voix. J’appelle tous ceux qui veulent donner une majorité forte et unie @EmmanuelMacron et poursuivre la transformation de notre pays à se rassembler autour de ma candidature dimanche.

23h57 : Le député LREM Gilles Le Gendre, ancien patron du groupe majoritaire à l'Assemblée, annonce qu'il vire en tête du premier tour dans sa circonscription du centre de Paris.

23h57 : L’ex-ministre des Sports Roxana Maracineanu (23,77%), candidate investie par Ensemble !, se retrouve plusieurs longueurs derrière Rachel Kéké (37,22%). La candidate de la Nupes qui s’était fait connaître en tant que porte-parole des femmes de chambre en grève de l'hôtel Ibis Batignolles, met l'ex-ministre en ballotage. Les deux candidates s’affronteront au second tour dans la 7e circonscription du Val-de-Marne.

23h45 : Bonsoir @Question. J'en vois même deux. Alexis Corbière est élu en Seine-Saint-Denis avec 62,94% des voix. Danièle Obono garde son siège à l'Assemblée avec 57,07% des voix.

23h45 : Un député Nupes élu au 1er tour selon le ministère de l’intérieur ?

23h44 : Toujours debout. Nicolas Dupont-Aignan, candidat à la présidentielle sous l'étiquette Debout La France, avec 33,34% des voix dans son fief de l'Essonne. Il devance de peu sa challenger de la Nupes, Emilie Chazette-Guillet (30,50%). Le candidat Ensemble rate lui la qualification pour le second tour, avec 22,4% des voix.

23h40 : Il conserve son siège de député en étant réélu dans un fauteuil. Alexis Corbière, député LFI sortant, est réélu au premier tour sous l’étiquette de la Nupes avec 62,94% des suffrages dans la 7e circonscription de Seine-Saint-Denis. Face à lui, Marie-Laure Brossier, candidate Ensemble ! est battue avec 15,99% des voix. Le candidat RN, Karim Yagoubi-Morocho arrive en 3ème position avec 4,81%.

23h43 : La candidate Nupes Danièle Obono est réélue dès le premier tour dans sa circonscription du nord-est de Paris. La députée LFI sortante obtient 57,7% des voix.

23h35 : Le compte est bon pour Cédric Villani ! Le mathématicien, passé sous la bannière de la Nupes, termine en tête dans la 5e circonscription de l'Essonne avec 38,20% des voix. Elu sous l’étiquette macroniste en 2017, il affrontera au second tour le candidat Ensemble Paul Midy (30,53%), le directeur de la campagne municipale ratée de Benjamin Griveaux puis d'Agnès Buzyn.

23h31 : C'était l'une des transfuges les plus médiatiques de la droite vers la Macronie. Constance Le Grip, investie par Ensemble !, arrive en tête dans la 6e circonscription des Hauts-de-Seine, où figure Neuilly-sur-Seine, avec 27,7% des voix, devant la candidate Nupes Julie Barbaux (25,10%). A noter les contre-performances de Marie-Caroline Le Pen (10% des voix) et surtout du publicitaire Franck Tapiro (0,84% des voix).

23h26 : Bonsoir @Trajan et @interrogative. Tout d'abord, rappelons que la projection en siège des instituts de sondage est une estimation et que les électeurs restent les seuls à décider du résultat final. mais pour comprendre cette estimation, il faut se rappeler que les législatives ne sont pas une seule élection, mais 577 élections. Le mode de scrutin majoritaire à deux tours crée un décalage entre le score réalisé au niveau national par les partis et les projections de sièges à l'Assemblée nationale. La Nupes a fait le plein de voix, mais ne dispose pas de réserves de voix pour le second tour. On vous explique tout dans cet article.

23h26 : Je ne comprends pas pourquoi Nupes et la majorité sont à égalité mais l'un aura 200 siège et l'autre 300 sièges.

23h26 : La Nupes semble avoir 1 point d'avance mais moins de députés, je ne comprends pas. Pouvez m'éclairer svp. Merci

23h26 : Divisée la gauche ne s’était pas qualifiée pour le 2eme tour de la présidentielle .Unie elle arrive 1ere de l’élection législative.#NUPES #legislatives #electionslegislatives2022

23h26 : Mais qui Peu le stopper ? Dans la 2e circonscription de Seine-Saint-Denis, le député sortant investi par la Nupes Stéphane Peu arrive très fortement en tête avec 62,85% des voix mais… seulement 21,10% des inscrits. Il affrontera donc la candidate investie par Ensemble !, Anaïs Brood, qui a recueilli 9,05% des voix au premier tour.

23h23 : La ministre des Outre-Mer Yaël Braun-Pivet arrive en tête de sa circonscription des Yvelines, avec 36,6% des voix, devant la candidate Nupes Sophie Thévenet (23,55%).

23h20 : @Dauphinoise Olivier Véran se refait une santé dans la 1ère circonscription de l'Isère. Le nouveau ministre chargé des Relations avec le Parlement termine largement en tête (40,50%) devant la candidate Nupes Salomé Robin (36,86%) qu'il affrontera au second tour. En troisième position, la candidate du RN Aurore Meyrieux n'obtient que 7,06% des voix. L'ancien ministre de la Santé reste donc favori pour le second tour. En cas de victoire, il cédera sa place à sa suppléante Servane Hugues.

23h19 : Bonsoir FI.....impossible de trouver le score de Véran et de ses adversaires :( Help !

23h19 : Vous avez un recap des scores des ministres ?

23h19 : Bonjour, y-a-t-il des ministres qui ne se sont pas qualifiés pour le second tour ou seront-ils tous présents ?

23h14 : Adrien Quatennens (52,05%), cadre de la France Insoumise, proche de Jean-Luc Mélenchon, arrive très largement en tête. Malgré son score supérieur à 50%, il affrontera Vanessa Duhamel (21,07%) au second tour. En effet, il ne recueille que 23,36% des suffrages des inscrits, or, il faut recevoir au moins 25% des voix des inscrits pour être élu au second tour. Le candidat insoumis, investi sous l’étiquette Nupes, reste en pole position pour l’emporter dans la 1ère circonscription du Nord.

23h13 : Julien Bayou peut voir le vert à moitié plein. Le secrétaire national d'Europe Ecologie-Les Verts est en ballotage très favorable dans la 5e circonscription de Paris, après avoir obtenu 48,88% des voix. Il affrontera au second tour la macroniste Elise Fajgeles, arrivée en deuxième position (29,7%).

23h14 : Députée sortante LFI, Clémentine Autain arrive en tête dans la 11e circonscription de Seine-Saint-Denis avec 46,15% des voix. Elle dispose d'une large, d'une très large avance sur la candidate divers-gauche Virginie de Carvalho, créditée de 15,18% des suffrages. Les candidates Ensemble ! et RN sont éliminées dès le premier tour.

23h06 : Gérald Darmanin a une marge de sécurité dans la 10e circonscription du Nord. Le ministre de l'Intérieur arrive en tête du premier tour avec 39,1% des voix. Il affrontera au second tour la candidate de la Nupes Leslie Mortreux (23,1%). Mélanie D'Hont, candidate RN, arrive en 3e position (21,9%) et le candidat des Républicains, Jérôme Garcia, finit 5e (3,4%), derrière Louis Bleuzé (3,38%), investie sous l’étiquette Reconquête !

23h04 : Le RN annonce être présent « dans plus de 200 seconds tours ». C’était 119 en 2017. @franceinfo