Creuse : une vingtaine de croix gammées découvertes au lendemain du second tour de la présidentielle

Les maires de Saint-Pardoux-Morterolles et Saint-Pierre-Bellevue font le lien avec l'arrivée en tête dans leur commune de Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle.

Article rédigé par
avec France Bleu Creuse - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Saint-Pardoux-Morterolles et Saint-Pierre-Bellevue (Creuse). (GOOGLE MAPS)

Une vingtaine de croix gammées ont été découvertes à Saint-Pardoux-Morterolles et Saint-Pierre-Bellevue, dans le sud de la Creuse, rapporte France Bleu Creuse mardi 26 avril. Les maires des deux communes portent plainte et font le lien avec les résultats du second tour de l'élection présidentielle. Une enquête est en cours.

À Saint-Pierre-Bellevue, "on avait quatre tags sur la mairie et un peu moins d'une dizaine sur les panneaux routiers", a précisé le maire Pierre-Marie Nourrisseau à France Bleu Creuse.

"On a déjà été victimes de tags comme ça, mais c'était des inscriptions anti-forêt ou anti-chasse. Nous n'avons jamais eu de croix gammées sur notre commune."

Pierre-Marie Nourrisseau, maire de Saint-Pierre-Bellevue

à France Bleu Creuse

À Saint-Pardoux-Morterolles, des croix gammées ont également été peintes sur la mairie mais aussi sur l'ancienne maison d'accueil familial.

Les deux élus font le lien avec les résultats du second tour de l'élection présidentielle dans leurs communes, où la candidate Rassemblement national Marine Le Pen est arrivée en tête comme dans 112 communes creusoises au total (58,12% des voix à Saint-Pierre-Bellevue et 52,54% des voix à Saint-Pardoux-Morterolles).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité Présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.