CARTE. Présidentielle : le vote blanc dans les communes où Mélenchon est arrivé en tête au premier tour

Le vote blanc a atteint un niveau record pour cette élection présidentielle avec plus de 3 millions de personnes qui ont refusé de choisir entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. 

CARTE. Présidentielle : le vote blanc dans les communes mélanchonistes
CARTE. Présidentielle : le vote blanc dans les communes mélanchonistes (FRANCEINFO)

Emmanuel Macron a été élu président de la République, dimanche 7 mai, avec environ 66% des suffrages exprimés au second tour de l'élection présidentielle. Le nouveau président de la République a convaincu plus de 20 millions de personnes de voter pour lui. Mais plus de 26 millions de Français n'ont pas mis de bulletin Macron dans l'urne : 12 millions d'abstentionnistes, 10,5 millions d'électeurs de Marine Le Pen, 3 millions de votes blancs et un million de nuls.

>> Suivez dans notre direct toutes les réactions au lendemain de l'élection d'Emmanuel Macron

Dans ce groupe, il y a une proportion non-négligeable d'électeurs de Jean-Luc Mélenchon, comme semble l'indiquer la carte ci-dessus. Le vote blanc du second tour est ainsi élevé dans les communes où Jean-Luc Mélenchon est arrivé en tête lors du premier tour. Les communes qui ont mis devant au premier tour le leader de la France insoumise ont un pourcentage de vote blanc supérieur à la moyenne nationale (12,11%, contre environ 8,5% pour l'ensemble de la France).

"Ce record de vote blanc était un peu attendu. Beaucoup de gens ont choisi de renvoyer dos à dos la France de Le Pen et la France de Macron", commente pour franceinfo le politologue Laurent Bouvet.