CARTE. Présidentielle : l'évolution du vote FN au second tour entre 2002 et 2017 en gif animé

Malgré une défaite sans appel avec environ 34% des voix obtenues, la candidate du Front national réalise un score historique pour son parti.

CARTE. Présidentielle : l\'évolution du vote FN au second tour entre 2002 et 2017 en gif animé
CARTE. Présidentielle : l'évolution du vote FN au second tour entre 2002 et 2017 en gif animé (FRANCEINFO)

Marine Le Pen n'a pas gagné, mais elle n'a pas tout à fait perdu non plus. La candidate du Front national a été battue par Emmanuel Macron lors du second tour de l'élection présidentielle, dimanche 7 mai, en obtenant seulement 34% des voix. Mais la responsable frontiste décroche un nouveau record pour son parti avec plus de 10,6 millions des voix. Elle double le score de son père qui avait réalisé, lors du second tour 2002, 17,79% des suffrages (5,5 millions de voix).

Le nombre de communes où le FN arrive en tête illustre parfaitement cette progression. Alors qu'en 2002 Jean-Marie Le Pen était devant dans seulement 34 localités, Marine Le Pen arrive en tête dans plus de 9 000 communes. "Les résultats du FN ne cessent de s'amplifier", note pour franceinfo l'historienne Valérie Igounet, qui tient le blog Derrière le Front

"On grignote des parts de marché"

"Pour parler comme un commercial, on grignote des parts de marché à chaque élection, se réjouit aussi le député européen Bruno Gollnisch, joint par franceinfo. La tendance générale est extrêmement favorable pour nous." Au niveau de la géographie électorale, Marine Le Pen reste forte dans ses bastions habituels. "On retrouve le tiers nord-est de la France, le littoral méditerranéen et l'estuaire de la Gironde", note pour franceinfo le géographe Eric Charmes, chercheur en sciences sociales appliquées à l'urbain.