Présidentielle 2022 : Valérie Pécresse vante le "modèle" grec en matière d'immigration

Publié Mis à jour
Présidentielle 2022 : Valérie Pécresse vante le "modèle" grec en matière d'immigration
France 3
Article rédigé par
T.Curtet, J.Nény, B.Poulain, L.Hauville - France 3
France Télévisions

Valérie Pécresse, candidate des Républicains à la présidentielle, s'est rendue samedi 15 janvier sur l'île grecque de Samos, dans un camp de migrants pour vanter la politique du pays en termes d'immigration. 

Valérie Pécresse voyage aux confins de l’Europe. La candidate à la présidentielle des Républicains est en Grèce, samedi 15 janvier, dans un camp de migrants, afin de promouvoir une alliance des pays frontaliers de l’Europe. L’île de Samos est l’une des principales portes d’entrée de l’Europe, à quelques kilomètres des côtes turques. Pendant de longues années, les arrivants se sont regroupés dans un camp sauvage, aujourd'hui fermé. La Grèce en a ouvert un nouveau, organisé et clos.    

"Prendre l'exemple grec" 

Les migrants n’y circulent plus librement. Leurs demandes d’asile sont examinées sur place. "Si on ne prend pas l’exemple grec, (…) alors on continuera à avoir une Europe passoire qui est celle du président Macron", dénonce Valérie Pécresse. Pour Éric Ciotti, qui accompagne la candidate, l’immigration reste une préoccupation centrale des Français. Ne pas laisser filer des électeurs vers la droite de Marine Le Pen et Éric Zemmour, c’est aussi l’objectif de ce déplacement de la candidate Les Républicains, alors qu’elle leur dispute une place au second tour. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.