Présidentielle 2022 : les candidats multiplient leurs déplacements à l’approche du premier tour

Publié
Présidentielle 2022 : les candidats multiplient leurs déplacements à l’approche du premier tour
Article rédigé par
C. Motte - France 3
France Télévisions

Dans la rubrique "Journal de campagne" du 12/13, la journaliste Caroline Motte dresse l’actualité de la présidentielle, vendredi 1er avril.

Les candidats n'ont plus que huit jours pour faire campagne et multiplient donc les déplacements. La candidate Les Républicains, Valérie Pécresse, était dans la matinée du vendredi 1er avril "à Rognac pour échanger avec des syndicats de policiers, notamment sur la vidéo-surveillance", détaille la journaliste Caroline Motte, en direct sur le plateau du 12/13, vendredi 1er avril. De son côté, Marine Le Pen a choisi d’aller en Alsace à Hagueneau, où se trouve le journaliste Valéry Lerouge. "Elle laboure des terres où l’électorat lui est favorable (...) c’est tout l’objectif de ses déplacements : mobiliser", explique Valéry Lerouge.

Effectuer une demande de procuration

Jean Castex était lui, au contraire, présent sur les terres de l’extrême droite, sur le marché de Carpentras (Vaucluse). Il "tracte pour le président sortant", précise Caroline Motte. Pour Éric Zemmour, il est allé "à 4 h du matin à Rungis : (il) est venu saluer la France “qui se lève tôt”", a-t-il déclaré. La journaliste Caroline Motte rappelle également qu’il est encore temps d’effectuer une procuration pour ceux qui ne peuvent pas aller voter. "Il vous suffit de trouver un électeur de confiance qui pourra se rendre dans votre bureau de vote habituel. Puis vous avez un formulaire à remplir en ligne sur le site maprocuration.gouv.fr", déclare-t-elle. Il faudra cependant faire valider la demande dans un commissariat de police.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.