Présidentielle 2022 : à deux semaines du premier tour, des meetings décisifs

Publié Mis à jour
Présidentielle 2022 : à deux semaines du premier tour, des meetings décisifs
Article rédigé par
B. Gelot, S. Cimino, C. Méral, A. Peyrout, E. Sizarols, S. Pichavant, N. Auer, A.-D. Sayada, E. Marot, A. Guillaume, F. Pairaud - France 3
France Télévisions

À deux semaines du premier tour de l’élection présidentielle, c’est la dernière ligne droite pour les candidats. Plusieurs meetings et interventions publiques ont été organisés, dimanche 27 mars, notamment celui de Jean-Luc Mélenchon. 

À gauche, Jean-Luc Mélenchon à Marseille (Bouches-du-Rhône), à droite Éric Zemmour à Paris. Deux meetings en plein air, ou plutôt deux démonstrations de force, et chacun son objectif. Comme en 2017, le candidat de la France insoumise a choisi la plage du Prado. Sur ses terres, Jean-Luc Mélenchon veut accélérer. Il est à la troisième place dans les sondages et se voit aujourd’hui comme le pire cauchemar d’Emmanuel Macron et de Marine Le Pen.

Le Trocadéro, lieu symbolique de rassemblement pour la droite conservatrice

Pour relancer une campagne en perte de vitesse, Éric Zemmour n’a rien laissé au hasard, jusqu’au lieu de son meeting : la place du Trocadéro à Paris, lieu symbolique de rassemblement pour la droite conservatrice en 2012 et 2017. Éric Zemmour cherche les voix des électeurs républicains. Meeting plus en rythme pour Yannick Jadot : le candidat écologiste mobilisait ses troupes au zénith de Paris, tandis que le communiste Fabien Roussel était à Toulouse (Haute-Garonne).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.