À droite, la jeune garde s'affirme

Bruno Le Maire et Nathalie Kosciusko-Morizet jouent la carte de la modernité en vue de la primaire à droite dans huit mois.

FRANCE 3

Elle a 42 ans et lui 46. Nathalie Kosciusko-Morizet et Bruno Le Maire ont un objectif commun : incarner la relève, à l'approche de la primaire de la droite et du centre. Son crédo à lui, c'est le renouveau. C'est ainsi qu'il s'affiche avec Robin Reda, le plus jeune maire de France, élu à Juvizy (Essonne).

Du côté de NKM, on cherche à ringardiser ses adversaires. "Il n'y a pas besoin de se démarquer, ils se ressemblent tous. Ils sont tous dans une logique très traditionnelle du pouvoir", décrit-elle au micro de France 3.

Casser les codes

Bruno Le Maire aussi veut faire une croix sur le passé. "Je rêve de mettre à la retraite 30 années de vie politique qui n'ont donné aucun des résultats attendus par les Français", annonce-t-il. Ces deux purs produits de l'élite parisienne disent vouloir casser les codes. Mais ils ne partent pas avec les mêmes chances pour la primaire : Nathalie Kosciusko-Morizet aurait 3% des intentions de vote, Bruno Le Maire est lui crédité de 16%, et talonne Nicolas Sarkozy.

Le JT
Les autres sujets du JT
NKM pose au bord du canal Saint-Martin, dans le 10e arrondissement de Paris, le 16 décembre 2013.
NKM pose au bord du canal Saint-Martin, dans le 10e arrondissement de Paris, le 16 décembre 2013. (MARTIN BUREAU / AFP)