Présidentielle : "Valérie Pécresse, sur les sujets d'identité, d'immigration, n'a rien à envier au programme d'Éric Zemmour", selon le LR Julien Aubert

Le député LR du Vaucluse, qui avait soutenu Éric Ciotti, assure que le parti des "Républicains est le seul mouvement qui peut à la fois tenter de parler à la France de Macron et à la France de Marine Le Pen".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Julien Aubert, député LR du Vaucluse, le 19 septembre 2019. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

Éric Zemmour "a fait hier un très beau discours mais il est d'une logique différente de la nôtre, qui est une logique de rassemblement", a déclaré Julien Aubert, député LR du Vaucluse, lundi 6 décembre sur franceinfo.

"Éric Zemmour lui cherche à consolider une base mais il y a un risque que dans un second tour tout le monde se lie contre lui, estime Julien Aubert au lendemain du premier meeting de campagne du candidat Zemmour et au surlendemain de la désignation de Valérie Pécresse comme candidate des Républicains pour la présidentielle de 2022. Valérie Pécresse, très honnêtement, sur les sujets d'identité, d'immigration, du régalien, n'a rien à envier au programme d'Éric Zemmour".

Julien Aubert qui avait apporté son soutien à Éric Ciotti lors de la primaire de la droite estime que le parti des "Républicains est le seul mouvement qui peut à la fois tenter de parler à la France de Macron et à la France de Marine Le Pen". Un grand écart nécessaire, selon lui, pour espérer la victoire : "Pour gagner, cette élection présidentielle, nous avons besoin clairement d'une alliance et d'un programme qui parle à la fois aux électeurs qui ont été déçus par Emmanuel Macron, mais aussi à tous les électeurs qui sont attirés par Éric Zemmour".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Election présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.