Présidentielle 2022 : débat de l'entre-deux-tours, organisation millimétrée et défi d'audiences

Publié Mis à jour
Présidentielle 2022 : débat de l'entre-deux-tours, organisation millimétrée et défi d'audiences
Article rédigé par
C. Gascard - franceinfo
France Télévisions

Alors qu'il y a cinq ans, le débat entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen n'avait réuni "que" 16,7 millions de téléspectateurs, score le plus faible pour l'exercice, les choses devraient s'améliorer cette fois-ci, avec une organisation et des mécaniques largement remaniées.

En vue du débat de l'entre-deux-tours qui opposera Marine Le Pen à Emmanuel Macron mercredi 20 avril, chaque équipe supervise tous les aspects techniques. "Tout a été préparé minutieusement. Le débat va durer au moins 2h30. Concernant la forme, seize caméras, trois de plus qu'en 2017, vont assurer les plans larges, moyens et serrés des candidats. Contrairement à il y a cinq ans, ils ne seront pas positionnés à la même table mais sur deux tables séparées de 2,5 mètres, qui seront elles-mêmes situées à 4 mètres de l'espace où seront situés Léa Salamé et Gilles Bouleau", explique Christophe Gascard du service politique de franceinfo.

Faire mieux qu'en 2017

Les plans de coupe seront très surveillés. En régie, deux membres de chaque équipe veilleront à la stricte égalité du nombre de plans. Enfin, Emmanuel Macron sera cette fois à gauche de l'écran et Marine Le Pen à droite. Elle sera la première et dernière à prendre la parole. Le premier thème abordé et tiré au sort sera celui du pouvoir d'achat. "Le débat de 2017 avait réalisé le plus mauvais score des débats présidentiels avec 16,7 millions de téléspectateurs. Rien à voir avec les 25 millions du duel Giscard-Mitterrand de 1974, encore moins face aux 30 millions de la revanche en 1981, ou encore des 30 millions devant le débat Mitterrand-Chirac de 1988", rappelle Christophe Gascard.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.