Pétition du monde du livre contre l'extrême droite : "J'ai vraiment peur qu'on perde, nous les auteurs, cette liberté", dit l'écrivain Franck Thilliez

Une pétition signée par des figures du monde du livre a été publiée lundi 17 juin sur le site change.org. Les acteurs du secteur appellent les électeurs à "à faire barrage au Rassemblement National". Parmi les signataires, l'écrivain Franck Thilliez.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
L'écrivain Franc Thilliez se mobilise et signe une pétition pour "faire barrage au Rassemblement National" lors des élections législatives anticipées (ARNAUD JOURNOIS / MAXPPP)

"J'ai vraiment peur qu'avec un parti d'extrême droite au pouvoir, on perde, nous les auteurs, les artistes, cette liberté", a déclaré, lundi 17 juin, l'écrivain français Franck Thilliez, à franceinfo. Il est signataire d'une pétition du monde du livre, en compagnie notamment du prix Goncourt Jean-Baptiste Andrea, pour appeler à voter "contre l'extrême droite" lors des législatives anticipées.

"L'instant est grave"

"D'ordinaire, je ne m'exprime jamais politiquement et je garde vraiment mes opinions pour moi, je fais très attention à séparer ma vie romanesque, littéraire, de mes opinions politiques", explique l'auteur de romans policiers. "Si je le fais aujourd'hui, c'est que je trouve que l'instant est grave. L'extrême droite n'a jamais été aussi proche du pouvoir et nous sommes dans un moment critique de notre pays".

"Aujourd'hui, n'importe quel écrivain peut s'exprimer, quelles que soient ses idées, il a le droit d'écrire et on a le droit de ne pas le lire", poursuit Franck Thilliez. "Cependant, rien ne peut l'empêcher d’exister, et j'ai vraiment peur qu'on perde, nous les auteurs, les artistes, cette liberté", ajoute-t-il, citant "ce qu'il se passe dans certains pays européens comme l'Allemagne où on a vu des livres déchirés et retirés des bibliothèques avec des pressions des partis d'extrême droite".

"Chaque fois que je prends la plume et que j'écris mes histoires, je me dis que j'ai une chance formidable de pouvoir m'exprimer librement, de pouvoir proposer ma vision du monde sans frein, sans la moindre censure, sans pression", poursuit Franck Thilliez. "Idem quand on est lecteur, qu'on prend un livre, on a cette possibilité incroyable de se construire sa propre vision du monde, de se forger un avis et d'avoir accès à tous types d'idées, sans censure".

"Si j'ai signé cette pétition, c'est parce qu'elle parle de partage, de respect, de vigilance, de liberté. Ce sont des valeurs qui me parlent et qui sont menacées", termine-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.