VIDEO. Municipales : à Paris, la fiscalité comme enjeu

Au fil de la campagne, le sujet qui divise le plus les candidats de la capitale reste la fiscalité.

SERGE CIMINO et ALEXANDRE DUPONT - FRANCE 3

Le duel pour les municipales à Paris est scruté de près par les états-majors du PS et de l'UMP. La socialiste Anne Hidalgo est favorite dans la course pour la mairie de Paris qui l'oppose à l'UMP Nathalie Kosciusko-Morizet. Au fil de la campagne pour les deux ténors de la gauche et de la droite, le sujet qui divise le plus reste la fiscalité. En campagne dans les rues de Paris, NKM dénonce le "matraquage fiscal" de son adversaire. 

Le PS, l'UMP et les autres

Mais NKM, qui s'est alliée avec l'UDI et le MoDem, fait également face à Charles Beigbeder, candidat dissident divers droite. Les listes "Paris libéré" seront présentes dans 15 arrondissements sur les 20 que compte la capitale. La candidate Anne Hidalgo, elle, doit composer avec le Front de gauche, qui milite pour "le dégel" et la sortie de la politique d'austérité.

La candidate PS a décliné la proposition de France 3 Ile-de-France de participer à un débat avec les autres candidats (EELV, UMP, "Paris libéré", Front de gauche et FN) à la mairie de Paris le 20 mars, ce qui lui a valu de virulentes critiques.

Anne Hidalgo, candidate socialiste, et Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate de l\'UMP aux municipales à Paris, entourent le directeur de LCI, le 29 janvier 2014
Anne Hidalgo, candidate socialiste, et Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate de l'UMP aux municipales à Paris, entourent le directeur de LCI, le 29 janvier 2014 (PATRICK KOVARIK / AFP)