Société : démissions en série chez les maires des petites communes

Les maires des petites communes déplorent la baisse des dotations de l'État et le développement des communautés de commune. Ils sont de plus en plus nombreux à démissionner avant la fin de leur mandat.

Voir la vidéo

"Un manque de respect". La colère des maires de France se faisait entendre, elle se fait désormais remarquer. Les maires des petites communes, particulièrement, sont à bout : 55% de démission ont été enregistrées en plus chez les maires depuis 2014. En cause, notamment, la baisse de la dotation de l'État, mais aussi l'agrandissement des intercommunalités. "Il faut absolument que les Français se rendent compte qu'on est en train de leur voler leur bien, parce que la commune appartient à chaque Français", déplore Philippe Rion, ancien maire de Castillon dans les Alpes-Maritimes.

500 maires ont démissionné en quatre ans

Les maires des communes de moins de 500 habitants touchent une indemnité de 658 € bruts : pas de quoi les convaincre de poursuivre leur mandat. Les maires des petits villages seraient d’avantage tournés vers la démission : 500 maires auraient démissionné depuis 2014 selon l'Association des maires de France.

Plusieurs maires rassemblés à l\'occasion d\'une réunion de l\'AMF à Saint-Etienne, le 19 septembre 2016
Plusieurs maires rassemblés à l'occasion d'une réunion de l'AMF à Saint-Etienne, le 19 septembre 2016 (CLAUDE ESSERTEL / MAXPPP)