Paris : Anne Hidalgo annonce sa "candidature de coalition" pour les prochaines municipales

A deux ans du scrutin, la maire de Paris explique, dans "Libération", vouloir "construire une alliance citoyenne", pourquoi pas avec La République en marche.

Anne Hidalgo en visite au Salon de l\'agriculture, à Paris, le 1er mars 2018.
Anne Hidalgo en visite au Salon de l'agriculture, à Paris, le 1er mars 2018. (FRANCOIS PAULETTO / CROWDSPARK / AFP)

Elle va briguer un deuxième mandat. La maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, annonce, lundi 5 mars, dans une interview à Libération, qu'elle "portera une candidature de coalition" aux élections municipales de 2020.

L'édile dit vouloir "construire une alliance citoyenne" sur les enjeux de "l'attractivité internationale" de la capitale française, le climat et la pollution, et la "solidarité". "Tous les partis qui voudront soutenir cette alliance seront les bienvenus", précise-t-elle.

"Je serai Paris"

Anne Hidalgo affirme ne pas savoir si La République en marche va présenter un candidat contre elle aux municipales, alors qu'on prête des visées au porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux. "C'est à eux de se positionner sur mon bilan et sur ce que je vais proposer", selon elle.

Affirmant qu'elle ne "rentrera pas à LREM", elle dit être "une femme de gauche, social-démocrate, écolo et européenne". Elle prend également ses distances avec son étiquette socialiste. "Je serai Paris", déclare-t-elle, en précisant ne soutenir "personne" dans les candidats pour la tête du PS, car elle a "beaucoup de choses à faire à Paris".