Cet article date de plus de sept ans.

Municipales : UDI, MoDem et UMP s'unissent à Paris

L'accord garantit une vingtaine de sièges au Conseil de Paris aux centristes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Marielle de Sarnez, Nathalie Kosciusko-Morizet et Christian Saint-Etienne célèbrent leur accord en vue des municipales devant les journalistes, jeudi 5 décembre à Paris. (TWITTER / MR_MATTH)

A Paris, UMP, UDI et MoDem iront main dans la main. Par le biais d'un communiqué commun, les candidats des trois partis aux élections municipales ont annoncé jeudi 5 décembre la conclusion d'un accord pour des listes de rassemblement dès le premier tour. 

"Ceci est l'aboutissement d'un travail de fond engagé durant le mois de novembre autour de Nathalie Kosciusko-Morizet, de Marielle de Sarnez (MoDem) et de Christian Saint-Etienne (UDI)", précise le texte, qui évoque "une décision rendue possible par la personnalité et le profil" de NKM.

Une vingtaine d'élus garantie aux centristes

Le texte ne mentionne aucun chiffre sur la répartition des places éligibles au Conseil de Paris, mais d'après Jean-Louis Borloo, président de l'UDI, l'accord garantit aux centristes de l'Alternative (UDI-MoDem) 30% des places. Cela représente une vingtaine de sièges si la municipalité reste à gauche, et davantage en cas d'alternance.

UMP et UDI occupent aujourd'hui 63 des 163 sièges du Conseil de Paris et le seul conseiller MoDem Jean-François Martins a rejoint les listes d'Anne Hidalgo (PS). Sur Twitter, ce dernier a vertement critiqué ce nouvel accord.

"Nous sommes très contents"

Dans le cadre de cette union, l'UDI aura deux têtes de liste dont Christian Saint-Etienne dans le 11e arrondissement, a précisé Borloo à l'AFP, sans se prononcer sur le MoDem. Marielle de Sarnez pourrait être deuxième sur la liste du 6e arrondissement, menée par le maire UMP sortant Jean-Pierre Lecoq. 

Le patron de l'UDI a expliqué que l'accord avait été obtenu à l'issue d'une série de réunions et d'échanges entamée autour de lui à 8h30 jeudi. "Arrondissement par arrondissement, ce soir les noms sont arrêtés, tout est bouclé, nous sommes très contents", a-t-il ajouté.

Les trois nouveaux alliés ont en tout cas scellé leur accord par un repas dans un restaurant du 14e arrondissement. Des photos ont circulé sur Twitter.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.