Municipales : Marlène Schiappa quitte une réunion publique à Paris après avoir été prise à partie par des manifestants

La secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes était en campagne dans le 14e arrondissement de Paris, où elle est candidate. 

Marlène Schiappa, le 25 novembre 2019, à Paris. 
Marlène Schiappa, le 25 novembre 2019, à Paris.  (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Soirée agitée pour Marlène Schiappa. La secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, candidate dans le 14e arrondissement de Paris pour les élections municipales, a eu le droit à un comité d'accueil, jeudi 16 janvier, lors de son arrivée dans un restaurant où elle tenait une réunion publique, a constaté un journaliste du Monde sur place. 

Une cinquantaine de manifestants contre la réforme des retraites ont perturbé la réunion de campagne. Certains sont entrés dans le restaurant, criant des slogans tels que "on est là" et "Marlène Schiappa, c'est dégueulasse". La secrétaire d'Etat a fini par quitter les lieux. 

"Des manifestants, des 'gilets jaunes', des gens assez hostiles, se sont infiltrés dans la réunion, en plus d'une manifestation qui s'est tenue devant, et ont commencé à être très menaçants", a accusé Marlène Schiappa, invitée sur Radio Classique, vendredi. 

Selon la candidate, les manifestants ont eu "des gestes de violence et de menace", ont "crié des injures vis-à-vis de moi" et "des colistiers qui étaient présents". Ils ont "fait de l'intimidation pour empêcher la réunion de se tenir en hurlant, en faisant du bruit, en tapant sur les murs ou avec des verres", a-t-elle ajouté, dénonçant une attitude "antidémocratique".