Municipales : le 2nd tour qui sème la zizanie

Dimanche 28 juin, les élections municipales se dérouleront dans près de 5 000 communes en France. Gros plan sur Saint-Sauveur-de-Ginestoux (Lozère), une petite commune rurale où des candidats se sont finalement proposés pour le second tour.

FRANCE 3

À Saint-Sauveur-de-Ginestoux (Lozère), faute de candidats, personne n’est allé voter au premier tour. Mais la crise sanitaire en a fait réfléchir plus d’un. Deux listes se sont constituées depuis avec 12 candidats, dans ce petit village de 53 habitants. Cette commune de Lozère manquait pourtant au début de volontaires.

Un appel lancé par la maire sortante pour trouver des volontaires

Sonia Jullien est la maire sortante. Depuis le confinement, elle gère les affaires courantes. L’an dernier, elle annonce qu’elle ne briguera pas un second mandat. Elle cherche alors un édile et placarde une affiche au ton alarmiste. "Notre commune est la seule commune en Lozère à ne pas avoir de candidats pour les prochaines élections municipales et c’est une première. Il n'y aura pas de premier tour prévu le 15 mars", écrit la maire sortante, qui trouve regrettable que les habitants n'aient pas eu conscience de la gravité de la situation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une électrice vote à l\'occasion des élections municipales, à Lyon le 15 mars 2020
Une électrice vote à l'occasion des élections municipales, à Lyon le 15 mars 2020 (JEFF PACHOUD / AFP)