Municipales en Provence : un label au-dessus des clivages politiques

Dans les Bouches-du-Rhône, les élus ont choisi de créer un label "maires de Provence" pour les élections municipales de 2020. Un mouvement de proximité pour inciter les citoyens à se rendre aux urnes.

France 2

C'est un label qui ressemble à une marque. Dans les Bouches-du-Rhône, une soixantaine d'élus de droite et de gauche ont créé l'appellation "maires de Provence", un mouvement de proximité sans étiquette. "Je pense que c'est important qu'ils soient au-dessus de la mêlée, on va dire, bassement politicienne", estime un habitant de Trets. Sur les 119 maires que compte le département, 64 ont décidé de rejoindre ce mouvement. Tous affirment qu'être soutenus par un parti traditionnel n'est plus un atout.

"Les administrés ne veulent plus entendre parler de politique"

"Les administrés ne veulent plus entendre parler de politique, ils veulent entendre parler de leur village, de ce qu'il va s'y faire", indique Bernard Ramond, maire de Lambesc. Malgré tout, quelques habitants interrogés sur un marché restent sceptiques. Si certains élus ont refusé d'adhérer, les maires de Provence espèrent attirer d'autres candidats avant les municipales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un bureau de vote dans le 11e arrondissement de Paris, le 26 mai 2019, lors des élections européennes.
Un bureau de vote dans le 11e arrondissement de Paris, le 26 mai 2019, lors des élections européennes. (DENIS MEYER / HANS LUCAS / AFP)