Municipales : ces maires qui raccrochent

Seulement la moitié des maires annoncent se représenter aux prochaines municipales. En cause : de plus en plus de contraintes et des baisses de dotations.

france 3

Pierre-Emmanuel Begny ne se représentera pas aux prochaines élections municipales. Le maire de Saâcy-sur-Marne (Seine-et-Marne) jette l'éponge à seulement 34 ans. Depuis son élection en 2014, l'élu a d'abord vu ses dotations baisser, le faisant renoncer à certains chantiers. Il a ensuite subi une perte de compétences transférées aux intercommunalités. Dans le village, les habitants comprennent sa décision.

Une profession pour plusieurs casquettes

"Moi j'ai fait partie de l'équipe municipale à une époque, je vous assure que ce n'était déjà pas de la tarte", indique une femme interrogée. "Il faut qu'il soit maire, juriste, architecte, plombier, voire psychologue... c'est infernal!", estime un autre habitant de Saâcy-sur-Marne. Les administrés de la commune ne resteront pas pour autant sans maire, puisque la première adjointe de Pierre-Emmanuel Begny a décidé de prendre le relais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Seulement la moitié des maires annoncent se représenter aux prochaines municipales. En cause : de plus en plus de contraintes et des baisses de dotations.
Seulement la moitié des maires annoncent se représenter aux prochaines municipales. En cause : de plus en plus de contraintes et des baisses de dotations. (france 3)