Municipales 2020 : la crise des vocations s'accentue

Cette année, 102 villes de moins de 1 000 habitants n'ont aucun candidat pour les élections municipales.

France 2

Une semaine après la clôture du dépôt des listes pour les élections municipales du 15 et 22 mars 2020, 902 465 candidatures ont été enregistrées pour le scrutin, c'est 2,5% de moins par rapport au dernier scrutin. En cause notamment la fusion de certaines communes. Le 15 mars prochain, plus de 20 765 listes seront proposées aux électeurs, contre 21 186 en 2014. Mais toutes les communes n'ont pas de prétendant au poste de maire.

Crise des vocations

Cette année, 102 villes de moins de 1 000 habitants n'ont aucun candidat. C'est près de deux fois plus qu'aux dernières municipales de 2014. Une crise des vocations qui touche principalement les petites communes. Les élus sont souvent découragés par de lourdes responsabilités et renoncent à se présenter. Une abstention importante est à craindre chez les jeunes : seulement 33% d'entre eux comptent se déplacer pour le premier tour du scrutin.

Le JT
Les autres sujets du JT
A l\'approche du premier tour des élections municipales, franceinfo a recensé les enquêtes d\'opinion réalisées partout en France depuis le mois de décembre.
A l'approche du premier tour des élections municipales, franceinfo a recensé les enquêtes d'opinion réalisées partout en France depuis le mois de décembre. (LILIAN CAZABET / HANS LUCAS / AFP)