Cet article date de plus d'un an.

Municipales 2020 : à Metz, l'écologie a le vent en poupe

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Municipales 2020 : à Metz, l'écologie a le vent en poupe
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les candidats aux élections municipales de Metz, en Moselle, ont tous prévu de planter des arbres, signe de l'importance que revêt l'environnement dans la campagne.

Avant de s'installer au cœur des villes, ils se sont fait une place dans la campagne des municipales. Atouts majeurs dans la lutte contre la canicule et la pollution, les arbres poussent en effet dans les programmes des candidats. À Metz (Moselle), tous les candidats ont passé l'hiver à promettre de nouvelles plantations. Le Rassemblement national (RN) compte par exemple planter 1 500 arbres par an.

"Surenchère verte"

Mais le candidat Les Républicains (LR) en prévoit deux fois plus. "Je fixe l'objectif de 3 000 par an", explique François Grosdidier, qui se défend de toute surenchère verte. Mais planter des arbres n'est pas toujours simple, alertent certains spécialistes. Des arbres n'ont par exemple pas survécu à la canicule de l'été 2019. C'est pourquoi le candidat LREM compte sur l'eau des fontaines, qui permettra aux enfants de jouer sous les jets d'eau pour se rafraîchir. Le candidat écologiste, lui, préfère luter contre la bétonisation de la ville.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.