Municipales 2014 : Marie-Arlette Carlotti officiellement candidate à la mairie de Marseille

La ministre déléguée aux Personnes handicapées tentera de faire basculer Marseille dans les filets du PS. 

La ministre déléguée aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l\'exclusion, Marie-Arlette Carlotti, le 10 octobre 2012 à l\'Elysée.
La ministre déléguée aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l'exclusion, Marie-Arlette Carlotti, le 10 octobre 2012 à l'Elysée. (MAXPPP)

Cette fois, c'est officiel. Dans un entretien au quotidien gratuit Metro, jeudi 21 mars, la ministre déléguée aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l'exclusion, Marie-Arlette Carlotti, annonce qu'elle est candidate à la mairie de Marseille. "J’avais dit que je serai candidate à la mairie si j’en avais envie à 100 %. Aujourd’hui, je crois que les Marseillais sont prêts à un rebond. Je le suis également", déclare la ministre.

"Au vu des sondages, je suis la mieux placée"

Alors que plusieurs de ses camarades socialistes sont aussi sur les rangs – le député Patrick Mennucci, le président de la Communauté urbaine, Eugène Caselli, ou encore la sénatrice Samia Ghali –, Marie-Arlette Carlotti "souhaiterait que l’on se range derrière le ou la mieux placé", plutôt que de passer par une primaire. "A priori au vu des sondages, même si ce ne sont que des sondages et que je suis lucide, pour l'instant c'est moi", ajoute-t-elle.

Selon une enquête BVA (PDF) publiée le 18 février 2013, 44% des Marseillais préfèreraient une victoire de la gauche dans leur ville en 2014, 40% celle de la droite, et 16% ne se prononcent pas. Interrogés pour savoir qui est, selon eux, le meilleur candidat de la gauche, 26% des sondés citent Marie-Arlette Carlotti, 21% citent Eugène Caselli, 18% citent Patrick Mennucci et 15% le sénateur Jean-Noël Guérini, actuellement mis en examen pour détournement de fonds publics et association de malfaiteurs.