La Cour des comptes porte plainte pour injures contre le forain Marcel Campion

Le "roi des forains", candidat à la mairie de Paris, a tenu une réunion publique durant laquelle il a remis en cause la probité des magistrats de la Cour. 

Marcel Campion lors de l\'inauguration de son local de campagne, en mars 2019 à Paris. 
Marcel Campion lors de l'inauguration de son local de campagne, en mars 2019 à Paris.  (MAXPPP)

La Cour des comptes a porté plainte contre le forain Marcel Campion, après des propos considérés comme injurieux et diffamatoires tenus à son encontre, annonce un porte-parole de la juridiction financière, mardi 14 mai, confirmant une information du Monde. Cette plainte, déposée vendredi auprès du parquet de Paris, vient s'ajouter à celles déjà déposées début mai par la maire de Paris, Anne Hidalgo (PS), et son adjoint au logement, Ian Brossat (PCF), qui dénoncent également des propos jugés injurieux.

Marcel Campion s'en est pris, en des termes peu amènes, à la chambre régionale de la Cour des comptes lors d'une réunion publique fin avril, selon Le Monde. L'inimitié est profonde puisqu'en 2017, cette dernière avait relevé d'importantes "irrégularités" dans l'attribution de contrats à l'entrepreneur, dont celui de la grande roue installée place de la Concorde. "J'ai donné tous les justificatifs, mais presque rien n'a changé dans leur rapport", a grondé Marcel Campion, selon des propos rapportés par le quotidien. "La cour régionale des comptes, c'est des gangsters (...) de vieux magistrats pourris".

Une guerre ouverte avec Anne Hidalgo

Marcel Campion avait déposé plainte en 2018 pour dénonciation calomnieuse, faux et usage de faux contre le rapport de la Cour des comptes, très critique sur les relations contractuelles entre la Ville de Paris et le gestionnaire.

Lors de la même réunion publique à Paris, Marcel Campion a, en outre, qualifié Ian Brossat, tête de liste du PCF pour les élections européennes, d'"escroc", de "petit merdeux" et d'"avorton" – entre autres et Anne Hidalgo de "salope". Depuis des mois, la guerre est ouverte entre le "roi des forains" et la maire de Paris, qui a décidé en 2017 de lui retirer l'autorisation d'installer un marché de Noël sur les Champs-Elysées. Au mois d'octobre dernier, Marcel Campion a déclaré sa candidature à la mairie de Paris, à la tête du mouvement "Libérons Paris".