Europe Ecologie Les Verts dévoile son plan de bataille pour les municipales

Fort de sa réussite aux élections européennes, Europe Ecologie Les Verts s’est rassemblé à Toulouse, dans le cadre de son Université d’été. Un moyen de préparer les prochaines élections municipales.  

France 3

Du 23 au 24 mai, Europe Ecologie Les Verts (EELV) se réunit à Toulouse, entre les murs de l’Université Jean Jaurès. Après les élections européennes de 2019 -marquées par les 13,48% du parti, troisième derrière le Rassemblement national et LREM-, EELV souhaite perpétuer cette dynamique lors des élections municipales de 2020. Voire les élections présidentielles de 2022. “Les écologistes doivent prendre le pouvoir en 2022, pas pour l’occuper mais pour l’exercer. Pas pour l’accaparer mais pour le rendre aux citoyens”, a notamment estimé Yannick Jadot, député européen et tête de liste lors des précédentes élections. 

Une ouverture vers le centre ?

Si la base du parti reste marquée à gauche, les têtes d’affiche ne se disent pas hostiles à des alliances locales avec des centristes, notamment. “Entre un maire centriste qui met du bio dans les cantines et un maire socialiste qui est pour les rond-points et les autoroutes, le choix est clair”, assure Delphine Batho, présidente de Génération Ecologie. Une ouverture qui ne plaît pas forcément à des alliés potentiels comme la France Insoumise, représentée sur place par François Ruffin. "Si l'alliance était naturelle, elle serait faite depuis longtemps. Il y a des sujets de désaccords, il faut les pointer", estime le député français. EELV organisera en novembre son congrès.

Le JT
Les autres sujets du JT
EELV
EELV (France 3)