REPLAY. Municipales 2020 : revivez le débat entre les sept principaux candidats à la mairie de Paris

Anne Hidalgo, Serge Federbusch, Rachida Dati, Cédric Villani, Agnès Buzyn, Danielle Simonnet et David Belliard s'affrontent mardi soir lors d'un débat organisé par franceinfo, France 3 et France Bleu.

Le plateau du débat qui opposera le 10 mars 2020 les principaux candidats à la mairie de Paris.
Le plateau du débat qui opposera le 10 mars 2020 les principaux candidats à la mairie de Paris. (FABRICE GOLL / FRANCE 3 PARIS ILE DE FRANCE)
Ce qu'il faut savoir

Un deuxième round avant le premier tour. Après une première confrontation mercredi dernier, les sept principaux candidats à la mairie de Paris se sont retrouvés pour un nouveau débat, mardi 10 mars sur France 3 Paris Ile-de-France, franceinfo et France Bleu Paris. 

>> Les cinq séquences à retenir du débat entre les candidats aux municipales à Paris << 

Sept candidats pour un fauteuil. Anne Hidalgo (maire PS sortante), Rachida Dati (LR), Agnès Buzyn (LREM), David Belliard (EELV), Cédric Villani (ex-LREM), Danielle Simonnet (LFI) et Serge Federbusch (soutenu par le RN) ont débattu autour des journalistes Carole Gaessler et Marc Fauvelle.

Un débat divisé en trois parties. Le débat, qui a duré un peu plus de 2h30, s'est divisé en trois parties. La première, "Vivre à Paris", a permis d'évoquer le logement, la famille, la solidarité, l'éducation et la santé. Dans la deuxième partie, "L'espace public parisien", les candidats ont été interrogés sur la sécurité, la propreté, la lutte contre la pollution et les mobilités. La troisième partie, "Votre Paris demain", a été consacrée aux questions économiques (budget de la ville, attractivité, tourisme, JO, grands projets, Grand Paris, etc.).

Hidalgo toujours en tête, selon un sondage. La liste d'Anne Hidalgo (26%, +1 point) creuse l'écart sur celle de Rachida Dati (23%, -1) et reste en tête des intentions de vote, selon un nouveau sondage Ipsos-Sopra Steria. Ce duo de tête devance toujours nettement la liste LREM d'Agnès Buzyn, stable à 19%. En perte de vitesse, la liste EELV de David Belliard ne recueille plus que 11% (-1) et celle de Cédric Villani (ex-LREM) est créditée de 7% (=). La liste de Danielle Simmonet (LFI, +0,5 point) recueille 4,5% d'intentions de vote, juste devant la liste de Serge Federbusch (4%, =), soutenue par le RN, et une liste divers droite 3% (=).

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #MUNICIPALES

00h13 : Quels sont les principaux titres de la soirée ?

Une Rachida Dati offensive, une Anne Hidalgo imperturbable, une Agnès Buzyn hésitante, un Cédric Villani courtisé et une Danielle Simonnet sur ses fondamentaux... Revivez notre débat entre les sept candidats à la mairie de Paris.

En France, le bilan s'élève désormais à 33 morts et 1 784 cas. "98% des gens guérissent", a rappelé le directeur général de la Santé. Alors que la barre des 10 000 cas a été atteinte en Italie, Air France a suspendu ses liaisons jusqu'au 3 avril.

Des réquisitions lourdes. Le parquet a réclamé cinq ans de prison, dont deux ferme, contre l'ancien François Fillon poursuivi pour soupçons d'emplois fictifs, et deux ans avec sursis contre son épouse.

Six départements, de la Gironde au Pas-de-Calais, sont en vigilance orange "crue-inondation" en raison des fortes marées prévues cette semaine.

23h55 : Merci de nous avoir suivis durant ce débat ! Vous pouvez d'ores et déjà en retrouver les meilleurs moments sur notre site !

23h47 : Le débat est terminé, mais restez devant votre télévision : la soirée continue ! Nathalie Saint-Cricq, éditorialiste politique à France Télévisions ; Jean-Jérôme Bertolus, chef du service politique de franceinfo ; Gilles Bornstein, éditorialiste politique à franceinfo ; Florent Carrière, journaliste politique à France 3 Paris Ile-de-France et Brice Teinturier, directeur général délégué d'Ipsos France vont débriefer ce débat.

23h44 : "Je vous propose une écologie des solutions. Il y a le Paris du Tout-voiture, nous n'en voulons pas. Nous voulons un Paris plus vert, plus juste, démocratique."

23h43 : "Je suis convaincue que l’écologie est le véritable beau projet de société qui peut nous unir et régler les problèmes de notre quotidien. Je propose de penser à vos enfants, à vos petits-enfants, à la jeunesse."

23h42 : "Le constat est unanime : le bilan de Mme Hidalgo est désastreux. J'ai une ambition pour sauver les Parisiens, améliorer leur cadre de vie. Nous sommes le seul vote utile."

23h41 : "Nous ne voulons pas d'une vision découpée de Paris. Mon ambition est d'en faire une ville apaisée. Je souhaite aussi une ville qui puisse briller. Il faut réconcilier art de vivre et modernité"

23h40 : "Nous ne serons pas de celles et ceux qui retournent leur veste. Nous sommes la seule liste garantie 100% sans macroniste."

23h38 : "La municipalité d'Anne Hidalgo a complètement échoué. Ce qui a échoué avant ne marchera pas plus tard. Six ans de plus ne serviraient à rien."

23h37 : "Un seul bulletin vous permettra d'envisager un Paris élargi pour affronter les défis de demain. Que vous soyez de gauche ou de droite, l'heure est à l'audace !"

23h37 : C'est l'heure de la conclusion ! Chaque candidat a une minute pour convaincre.

23h32 : Le choix de David Belliard pour San Francisco fait réagir sur Twitter, où plusieurs internautes soulignent le prix des logements dans la ville californienne...

23h30 : Lors de la dernière séquence, Agnès Buzyn a tenté de se trouver des points communs avec Cédric Villani, ce qui n'a pas manqué de faire réagir l'intéressé. "Je reçois plein de compliments !", s'est-il amusé, avant un échange plutôt étonnant entre les deux candidats macronistes.



23h23 : David Belliard a lui choisi San Francisco, "pour sa politique volontariste en terme de zéro déchet".

23h26 : Danielle Simonnet choisit Berlin, avant de brandir un plateau de Monopoly pour démontrer que "les promoteurs prennent notre ville pour un terrain de jeu".

23h20 : Cédric Villani a fait le choix de Paris, la "ville lumière", tout comme Agnès Buzyn, "la seule ville qui m'inspire".

23h17 : C'est New York aussi pour Rachida Dati, qui loue également la politique de l'ex-maire Giuliani, qui a fait baisser l'insécurité et a œuvré selon elle pour se réapproprier l'espace public.

23h16 : Serge Federbusch cite l'exemple de New York, qui selon lui a su sortir d'une situation de "crise totale" grâce au Républicain Rudolph Giuliani.

23h14 : Les candidats sont maintenant invités à désigner une capitale modèle selon eux. Anne Hidalgo ouvre le bal avec Copenhague, dont elle dit s'être inspirée pour les pistes cyclables bidirectionnelles.

23h09 : Serge Federbusch propose des "rondes citoyennes" conte l'insécurité. "Des milices ?", protestent en chœur Anne Hidalgo et Danielle Simonnet.

23h07 : "Ces gens étaient au pouvoir. Le résultat c'est une hausse de 30% de l'insécurité dans Paris !", lance Serge Federbusch, s'adressant à la fois à Anne Hidalgo, Rachida Dati et Agnès Buzyn.

23h05 : Il y a un an, nous avions enquêté sur le trafic de drogue et notamment de crack, un puissant dérivé de cocaïne, qui ravage le nord-est de Paris. C'est à lire ici et ici.

23h05 : Le débat aborde désormais la question de la sécurité. Une nouvelle fois, Anne Hidalgo estime que "si les gens ont peur porte de la Chapelle ou place de Stalingrad, c'est parce qu'ils ne voient plus la police nationale". La maire de Paris dénonce "la diminution des effectifs" de police "sur le terrain"

23h01 : "On n'est pas à Koh Lanta là !" Cette sortie de Rachida Dati a fait réagir sur Twitter Denis Brogniart, l'animateur de la célèbre émission.

22h54 : Sur Twitter, des internautes remarquent qu'Agnès Buzyn a plusieurs fois toussé dans ses mains. Ce qui, rappelons-le, n'est pas conseillé dans cette période marquée par l'épidémie de coronavirus.

22h51 : "Je ne comprends pas pourquoi on attend une campagne électorale pour augmenter le budget propreté à Paris. On ne s'en prend pas aux agents de la ville de Paris, on s'en prend à vous Mme Hidalgo car quand on est maire on est responsable."

22h48 : Nouvelle escarmouche entre Rachida Dati et Anne Hidalgo, cette fois sur le rôle des maires d'arrondissements pour assurer la propreté dans la capitale. "On a l'impression qu'elle vient d'atterrir à Paris pour être candidate !", assène la candidate des Républicains.

22h46 : "Je ne peux pas laisser dire cela. Il y a des usages de l'espace public qui sont très différents. Il y a un sujet de la propreté à Paris, et je ne le nie pas. Il faut aussi sanctionner les comportements inciviques avec des amendes plus élevées."

22h44 : "A Belleville où j'habite, oui, c'est plus sale qu'aux abords de l'hôtel de ville."

22h43 : "Les Champs-Elysées, ils sont propres, et les quartiers populaires, on le traite pas de la même manière. Il y a une inégalité territoriale qui n'est pas acceptable."

22h43 : Place désormais au thème de la propreté dans ce débat entre candidats à la mairie de Paris.

22h38 : Sur Twitter aussi, les internautes commentent le débat, tantôt amusés, tantôt agacés par ce qu'ils entendent.

22h32 : Qu'adviendra t'il des 2 roues qui stationnent en toute impunité et sans verbalisation sur les emplacements auto?

22h31 : Quid des bis de tourisme qui envahissent Paris ?Transbordement sur des bus électriques à l'entrée de Paris ?

22h31 : Ils font comment les Artisans maçons, peintres, couvreurs pour bosser sans leur véhicule a Paris Mr Belliard ?

22h31 : C'est joli toutes ces idées plus démagogiques et irréalistes les unes que les autres. Dommage que les banlieusards, qui passent leur temps à Paris pour la vie pro ou privée, n'aient pas voix au chapitre... Paris est la ville de tous les français !

22h31 : Bonsoir, je souhaite savoir quel-le candidat-e s'engage à "mettre le paquet" en ce qui concerne l'amélioration des transports en commun (y compris pour des personnes qui ne peuvent monter des escaliers... par exemple). MERCI

22h30 : Le vélo ou la marche à pied excluent toutes mobilités réduites des personnes âgées ou abîmées par la vie sans être bénéficiaires de carte invalidité. Paris réservé aux jeunes bien portants?

22h30 : Quelle solution de garde proposez vous pour les Personnes qui commencent à 8h le matin ???? Pas de garderie d'école à paris n'est ce pas inadmissible

22h30 : Voici une nouvelle salve de questions posées par les internautes de franceinfo.fr aux candidats à la mairie de Paris.