Attractivité : des communes face à une croissance démographique trop rapide

Du point de vue démographique, certaines communes se désolent de perdre des habitants, mais il y en a aussi qui se plaignent de trop en gagner.

France 2

Avec une gare, un lycée et de nombreux commerces, Bouaye (Loire-Atlantique) est l'une des villes les plus attractives de la banlieue de Nantes. Des bâtiments flambant neufs, 200 logements basse consommation avec jardins individuels et un système de récupération des eaux de pluie. Le tout en bordure du vignoble nantais. C'est dans ce cadre que viennent de s'installer Thomas Ollivaux et sa famille dans une maison de 86 m2 pour 200 000 euros. "C'est vraiment ce cadre de vie (calme) qu'on était venu chercher en s'installant ici, et nous ne sommes vraiment pas déçus au final", se réjouit-il.

"Trop de problèmes"

Entre 2013 et 2017, ce sont près de 160 logements par an qui se sont construits. La population a augmenté d'un tiers en cinq ans. Un afflux soudain qui divise les habitants. "Ça fait revivre la commune, il y a des jeunes", pour certains. "Trop de logements sociaux, trop de problèmes (...) C'est beaucoup moins paisible", pour d'autres.

Le JT
Les autres sujets du JT
Du point de vue démographique, certaines communes se désolent de perdre des habitants, mais il y en a aussi qui se plaignent de trop en gagner.
Du point de vue démographique, certaines communes se désolent de perdre des habitants, mais il y en a aussi qui se plaignent de trop en gagner. (France 2)