Municipales : Édouard Philippe, un Premier ministre en campagne

Dernière ligne droite dans la course au siège de maire dans 5 000 communes. Au Havre (Seine-Maritime), Édouard Philippe est en campagne ce week-end du 20 et 21 juin.

France 2

Arrivé en tête du premier tour des élections municipales au Havre (Seine-Maritime), le Premier ministre Édouard Philippe se retrouve face au candidat communiste Jean-Paul Lecoq. Il reste tout juste une semaine au ministre pour convaincre les électeurs et creuser l’écart. "La stratégie d’Édouard Philippe est extrêmement claire", assure Guillaume Daret, journaliste France Télévisions en direct du Havre. Depuis la matinée du samedi 22 juin, Édouard Philippe ne veut parler que d’une chose: la politique locale.

Jean-Luc Mélenchon au Havre

Arrivé en tête du premier tour avec 43% des voix, il a prévenu que s’il est élu maire et qu’Emmanuel Macron lui demande de rester Premier ministre, il privilégiera Matignon. Face à lui, Jean-Paul Lecoq a terminé le premier tour avec à peine huit point de moins que le candidat LREM. Cette semaine, il a même reçu le soutien de plusieurs personnalités de gauche, dont François Ruffin (LFI) ou Jean-Luc Mélenchon (LFI) venu au Havre pour faire campagne à ses côtés.


Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Edouard Philippe lors de son intervention à Matignon, le 22 mai 2020.
Le Premier ministre Edouard Philippe lors de son intervention à Matignon, le 22 mai 2020. (BENOIT TESSIER / AFP)