Municipales 2020 : quel sera le protocole sanitaire pour le second tour du 28 juin ?

Plus de 16 millions d'électeurs sont appelés à élire leur maire, ce dimanche. Quelque 5 000 communes sont concernées. Dans les autres, le maire a été élu au premier tour.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Deux électeurs votent à Nice le 15 mars 2020 dans le bureau de vote du musée municipal Masséna, ancienne villa du XIXe siècle située sur la promenade des Anglais. (ARIE BOTBOL / AFP)

L'épidémie reflue en France, mais le virus du Covid-19 circule toujours. Quelles précautions sanitaires seront prises pour le second tour des municipales, dimanche 28 juin ? Et comment rassurer les 16,5 millions d'électeurs, sachant que l'abstention a déjà atteint le taux record de 56% lors du premier tour le 15 mars ?  

Aménagement des bureaux de vote, port du masque obligatoire, mise à disposition de gel hydroalcoolique... Franceinfo vous présente le protocole qui sera appliqué dans les quelque 5 000 communes concernées par ce second tour.

>> Le 2e tour des municipales en direct

Un mètre de distance entre chaque personne

Première règle : la distance physique d'au moins un mètre entre chaque personne devra être respectée, souligne le décret du 17 juin 2020 qui prescrit les mesures sanitaires pour ce second tour. Les bureaux de vote seront donc aménagés de manière à faire respecter cette distance minimale et limiter au maximum les contacts.

Pour le même motif, le nombre d'électeurs qui pourra accéder simultanément au bureau de vote sera limité, précise le site service-public, avec "priorité donnée aux personnes vulnérables" (femmes enceintes, personnes âgées ou handicapées). 

Le masque est obligatoire

Deuxième règle : le port du masque sera obligatoire pour les électeurs comme pour les personnes qui tiendront le bureau de vote et contrôleront le scrutin (ces derniers seront en outre équipés de visières). Le soir, au moment du dépouillement, il en sera de même pour les scrutateurs (qui ouvrent les enveloppes) et pour ceux qui voudront assister au décompte des voix. 

Cette règle comporte toutefois une exception : elle "ne s'appliquera pas aux personnes en situation de handicap munies d'un certificat médical justifiant de cette dérogation", à condition qu'elles "respectent les mesures sanitaires", précise encore le site service-public. Autre dérogation : les membres du bureau de vote pourront demander aux électeurs de retirer momentanément leur masque pour contrôler leur identité. 

Gel hydroalcoolique ou savon à disposition

Tous les bureaux de vote proposeront soit du gel hydroalcoolique, soit l'accès à un point d'eau avec du savon. Le coût du matériel sanitaire (y compris les masques et visières de protection fournis aux membres du bureau de vote) est pris en charge par l'Etat.

Pas d'estampillage obligatoire de la carte électorale

Il ne sera pas obligatoire de tamponner la carte électorale après la signature de la liste d'émargement, toujours afin d'éviter les contacts physiques et une éventuelle contamination.

Les conditions de procuration assouplies

Il sera plus aisé d'établir une procuration pour ce second tour. "Il sera notamment possible à un électeur de porter deux procurations" au lieu d'une seule auparavant, explique le site service-public, sur une page spéciale dédiée aux procurations. Autre facilité, l'électeur n'aura plus à fournir d'attestation sur l'honneur pour justifier du motif de son absence.

Enfin, "les personnes qui ne peuvent pas se déplacer en raison de l'épidémie de Covid-19 peuvent demander (par courrier, par téléphone ou par courrier électronique) à leur commissariat ou gendarmerie de venir à leur domicile pour établir leur procuration. Elles indiquent la raison de leur impossibilité de se déplacer sans avoir à fournir un justificatif. Le jour où la procuration est recueillie à domicile, les électeurs et les personnels de police portent un masque de protection", est-il détaillé. Il s'agit de permettre aux personnes à risques, notamment aux personnes âgées, de pouvoir voter sans se déplacer le jour de l'élection.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.