Manifestations contre l’extrême droite : "Une volonté d’impressionner et d’intimider", fustige Gilbert Collard, ancien député du Gard

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Manifestations contre l’extrême droite : "Une volonté d’impressionner et d’intimider", fustige Gilbert Collard, ancien député du Gard
Manifestations contre l’extrême droite : "Une volonté d’impressionner et d’intimider", fustige Gilbert Collard, ancien député du Gard Manifestations contre l’extrême droite : "Une volonté d’impressionner et d’intimider", fustige Gilbert Collard, ancien député du Gard (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
franceinfo
Gilbert Collard, ancien député du Gard et président d’Alternative France, s’est dit choqué par les manifestations contre le Rassemblement national organisées samedi 15 juin dans toute la France. Il s’est exprimé dans le 19/20 info.

Gilbert Collard, ancien député du Gard sous la bannière du Rassemblement national qu’il a quitté en 2022, s’est insurgé contre les manifestations organisées dans la France entière contre l’extrême droite. "Quand on n’est pas d’accord en démocratie, on va voter. Quand on est fascistes, on prend la rue. Je trouve que ces manifestations ont un côté de volonté d’impressionner et d’intimider", a-t-il déclaré sur le plateau du 19/20 info.

"Il y a eu des exactions"

Le président d’Alternative France insiste : "Utiliser la rue en démocratie, quand on veut participer à une élection où seul le vote a du sens, c’est un processus historique fascisant. Il y a eu dans cette manifestation des exactions, des slogans comme ‘Tuer un flic, c’est une voix de moins pour le RN’". Selon lui, les manifestations du week-end ne devraient pas freiner le Rassemblement national et au contraire le renforcer, citant des faits ponctuels comme "des black blocs détruisant la devanture du magasin Harley-Davidson"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.