Vidéo "Aujourd'hui on ne représente que les majorités", pointe François Bayrou qui plaide pour une dose de proportionnelle aux législatives

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Pour François Bayrou, les Français doivent être tous représentés au Parlement, qu'ils soutiennent des partis majoritaires ou des partis minoritaires.

"Aujourd'hui, on ne représente que les majorités", a regretté François Bayrou jeudi 25 février sur franceinfo. Le haut-commissaire au Plan et président du MoDem a de nouveau plaidé pour l'introduction d'une dose de proportionnelle aux prochaines élections législatives. Il a envoyé début février un courrier à Emmanuel Macron pour lui rappeler ses engagements de campagne.

"Le président de la République fait en sorte qu’il y ait une réflexion sur le sujet de la proportionnelle aux législatives l’année prochaine. Et il a bien raison", a expliqué François Bayrou.

Je suis désespéré de voir le décrochage entre les institutions le Parlement, le gouvernement avec la base des citoyens de notre pays qui ne se reconnaissent pas et ne participent plus aux élections.

François Bayrou

à franceinfo

"On devrait être obsédés par le fait d'en chercher les causes", a martelé le maire de Pau. "La première raison, c'est qu'ils ne se sentent pas représentés. Il y a des dizaines de millions de Français qui ont des opinions politiques et qui n'ont pas de représentation dans les institutions. La conséquence, c'est une crise démocratique assurée et garantie."

"On ne représente que les majorités"

Pour François Bayrou, les Français doivent être tous représentés au Parlement, qu'ils soutiennent des partis majoritaires ou des partis minoritaires. "Il ne peut y avoir des élus d'extrême droite, d'extrême gauche, écologistes ou du centre nombreux que s'il y a des électeurs. Ce que l'on représente ce ne sont pas les partis, ce sont les électeurs. Et aujourd'hui, on ne représente que les majorités. Je suis en confrontation avec Marine Le Pen depuis longtemps mais elle a été au deuxième tour de l'élection présidentielle. Elle a fait 35% des voix. Et elle est revenue avec 1% des sièges à l'Assemblée nationale. Vous trouvez que c'est normal ?", s'est interrogé le maire le haut-commissaire au Plan.

François Bayrou a envoyé une lettre à Emmanuel Macron, signée par des écologistes, ou des responsables Les Républicains pour lui demander de respecter sa promesse lors de la campagne présidentielle de 2017. Fin janvier, il appelait à l'organisation d'un référendum pour demander l'avis des Français sur cette question.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.