Une "coalition de LR aux communistes" : pour Emmanuel Macron, LFI et le RN ne sont pas républicains

En marge du G7 en Allemagne, le président français est revenu devant la presse française sur sa décision de ne pas inclure de représentants du Rassemblement national ni de La France insoumise dans le gouvernement.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président français Emmanuel Macron au château d'Elmau, pour le sommet du G7, en Allemagne, le 26 juin 2022.  (TOBIAS SCHWARZ / AFP)

Il persiste et signe. En marge du G7, en Allemagne, Emmanuel Macron est revenu, dimanche 26 juin, devant la presse française sur sa volonté de ne pas inclure de représentants du Rassemblement national ni de La France insoumise dans le futur gouvernement. "Ce sera des communistes aux LR", a-t-il annoncé. Lors de cet échange d'une vingtaine de minutes avec les journalistes, le président français a estimé que LFI et le RN n'étaient pas républicains, rapporte le service politique de France Télévisions.

Le chef de l'Etat fait la distinction au sein de La France insoumise entre ceux qui sont réellement républicains et ceux qui entretiennent des ambiguïtés. Il ne met pas de signe égal entre le RN et LFI et se dit plutôt optimiste sur l'hypothèse d'un accord de coalition.

Emmanuel Macron a par ailleurs soutenu sa légitimité et la majorité, qu'il a obtenue à l'Assemblée, même si ce n'est pas celle voulue au départ. Il s'est dit toujours ouvert au compromis mais a rappelé que cela se fera sur son programme. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité des Elections Législatives 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.