Carte Résultats des législatives 2024 : Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Martinique... Découvrez les candidats élus au second tour dans les circonscriptions d'outre-mer

Les noms des nouveaux députés ont commencé à être dévoilés, dimanche, dans plusieurs territoires ultra-marins.
Article rédigé par Léa Prati, Pauline Lecouvé
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
Une femme vote à Punaauia (Polynésie française), le 6 juillet 2024, au second tour des élections législatives. (SULIANE FAVENNEC / AFP)

Les cartes pour comprendre

Les électeurs de certains territoires d'outre-mer se sont rendus dès samedi 6 juillet aux urnes pour les élections législatives anticipées, à Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane et en Polynésie française. A La Réunion, à Mayotte et en Nouvelle-Calédonie, le vote s'est tenu dimanche, comme dans l'Hexagone. Franceinfo vous présente les résultats dans les circonscriptions ultramarines.

En Guadeloupe

Pour ce second tour des législatives, 34,67% des électeurs guadeloupéens se sont rendus aux urnes, un chiffre en hausse par rapport au précédent scrutin de 2022 (28,23%), selon les résultats publiés par la préfecture.

  • Dans la 1re circonscription, le député sortant Olivier Serva (divers gauche) est largement réélu, avec 77,59% des voix, face à Chantal Lerus (divers gauche, 22,41%).
  • Dans la 2e circonscription, le député sortant Christian Baptiste (divers gauche) a remporté l'élection avec 72,38% des voix, face à Laurent Petit (Rassemblement national, 27,62%).
  • Dans la 3e circonscription, Max Mathiasin (divers gauche), est, lui aussi, réélu avec 69,15% des voix, contre 30,85% pour  Rody Tolassy (RN).
  • Dans la 4e circonscription, le socialiste Elie Califer conserve son siège avec 71,09% des suffrages en devançant Jennifer Linon (divers centre, 28,90%).

En Martinique

La participation est restée faible, avec 32,44% d'électeurs au rendez-vous, malgré une nette hausse par rapport à 2022 (25,71%), selon la préfecture de Martinique.

  • Dans la 1re circonscription, Jiovanny William (régionaliste) l'emporte avec 81,97% des voix, battant Philippe Edmond-Mariette (régionaliste), qui n'obtient que 18,03% des suffrages. Les deux avocats du barreau de Fort-de-France rejouaient leur confrontation de 2022.
  • Dans la 2e circonscription, Marcellin Nadeau (régionaliste) conserve son siège avec 65,68% des voix, face à Yan Monplaisir (divers droite), qui recueille 34,32% des suffrages.
  • Dans la 3e circonscription, Béatrice Bellay (PS) est élue avec 54,53% des voix, battant le député sortant, Johnny Hajjar (divers gauche), qui obtient 45,47% des voix.
  • Dans la 4e circonscription, Jean-Philippe Nilor (régionaliste) l'emporte largement avec 86,58% des voix, devançant Grégory Michel Roy-Larentry (RN) qui obtient 13,42% des suffrages.

En Guyane

  • Dans la 1re circonscription, Jean-Victor Castor (régionaliste) l'emporte avec 76,11% des voix, face à Boris Chong Sit (divers droite), qui obtient 23,89% des suffrages, selon les estimations issues de la cellule élections de France Télévisions, présente sur place.
  • Dans la 2e circonscription, le député sortant Davy Rimane (régionaliste) est réélu avec 100% des suffrages exprimés, selon les estimations issues de la cellule élections de France Télévisions, présente sur place. Soutenu par le Nouveau Front populaire, il était seul en lice au second tour après le désistement de son adversaire divers centre et le rejet d'un recours d'un troisième candidat divers centre. Davy Rimane avait obtenu 60,21% des suffrages au premier tour, mais le taux de participation était trop faible (28,92%) pour valider son élection.

A Mayotte

  • Dans la 1re circonscription, Estelle Youssouffa (divers droite) a été réélue dès le premier tour avec 79,48% des voix, loin devant Saïd Kambi (divers droite) qui a obtenu 14,64% des suffrages.
  • Dans la 2e circonscription, Anchya Bamana (RN) est élue députée avec 53,77% des voix face au sortant LR Mansour Kamardine.

En Polynésie française

  • Dans la 1re circonscription, le candidat autonomiste divers droite Moerani Frébault a battu, dès le premier tour, le député sortant indépendantiste Tematai Le Gayic, avec 53,85% des voix, contre 35,72% pour son principal adversaire.
  • Dans la 2e circonscription, la candidate autonomiste divers droite Nicole Sanquer est élue avec 55,88% des suffrages, contre 44,12% pour le député NFP sortant Steve Chailloux, selon les estimations issues de la cellule élections de France Télévisions, présente sur place.

  • Dans la 3e circonscription, la députée indépendantiste sortante Mereana Reid Arbelot, soutenue par le Nouveau Front populaire, conserve son siège avec 50,87% des voix, devançant l'épouse de l'ancien président Gaston Flosse, Pascale Haiti-Flosse (divers droite), qui obtient 49,13% des suffrages, selon les estimations issues de la cellule élections de France Télévisions, présente sur place.

En Nouvelle-Calédonie

La participation dans l'archipel a été haute, s'établissant à 71,35%.

  • Dans la 1re circonscription, le loyaliste Nicolas Metzdorf (divers droite) l'emporte avec 52,41% des voix, battant Omayra Lisa Meun Naisseline (régionaliste), qui obtient 47,59% des suffrages, selon l'estimation des documentalistes de France Télévisions présents sur place.
  • Dans la 2e circonscription, l'indépendantiste Emmanuel Tjibaou remporte l'élection avec 57,44% des voix, devançant Alcide Ponga (droite non-indépendantiste), qui obtient 42,56% des suffrages, selon les résultats du haut-commissariat de la République. Agé de 47 ans, ce fils du leader indépendantiste kanak Jean-Marie Tjibaou, assassiné en 1989, devient le premier indépendantiste élu député depuis 1986. Son frère Joël a été mis en examen et placé en détention provisoire en juin pour son rôle présumé dans les émeutes que connaît l'archipel depuis mi-mai.

A La Réunion 

  • Dans la 1re circonscription, le candidat du Nouveau Front Populaire, Philippe Naillet, l'emporte avec 64,72% des voix face à son rival du Rassemblement national (35,28%), selon le ministère de l'Intérieur
  • Dans la 2e circonscription, la députée sortante Karine Lebon (Union de la gauche) est réélue avec 67,46%, contre 32,54% pour son adversaire Christelle Begue (RN).
  • Dans la 3e circonscription, le candidat RN Joseph Rivière a été élu avec 51,43% des voix contre le divers gauche Alexis Chaussalet (48,57%).
  • Dans la 4e circonscription, la députée sortante Emeline Kbidi (divers gauche) s'impose avec 60,59% des voix face au candidat Jonathan Rivière du Rassemblement national, qui obtient 39,41% des voix.
  • Dans la 5e circonscription, c'est le candidat du Nouveau Front populaire Jean-Hugues Ratenon qui remporte le second tour avec 53,75% des voix. Son adversaire, Joan Doro (RN), rassemble 46,25% des suffrages. 
  • Dans la 6e circonscription, le député sortant Frédéric Maillot (Nouveau Front populaire) est réélu avec 58,23% des voix, alors que sa concurrente, Valérie Legros (RN) obtient 41,77% des suffrages.
  • Dans la 7e circonscription, Perceval Gaillard, candidat du Nouveau Front populaire, l'emporte avec 57,33% des voix, contre 42,67% pour son opposant Jean-Luc Poudroux (RN). 

A Saint-Pierre-et-Miquelon

  • Dans l'unique circonscription, Stéphane Lenormand (divers droite) est réélu largement, avec 61,74% des voix face au socialiste Frédéric Beaumont (38,26%).

A Saint-Martin et Saint-Barthélemy

  •  Dans l'unique circonscription, Frantz Gumbs (divers centre) conserve son siège après avoir obtenu 56,02% des voix face à Alexandra Questel (divers droite), qui a obtenu 43,98%.

A Wallis-et-Futuna

Les électeurs de l'unique circonscription de Wallis-et-Futuna n'ont pas eu à retourner dans l'isoloir, car l'élection s'est jouée dès le premier tour. Le député sortant Mikaele Seo, candidat du camp présidentiel, est arrivé largement en tête avec 62,25% des voix.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.