Résultats des législatives 2022 : comment Emmanuel Macron et Elisabeth Borne préparent leur "majorité d'action"

Le président et la Première ministre vont devoir choisir le casting du nouvel exécutif après le revers électoral d'Ensemble !. mais aussi définir la stratégie à adopter vis-à-vis de l'opposition.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Elisabeth Borne, la Première ministre, et Emmanuel Macron, le président, le 18 juin 2022. (GONZALO FUENTES / POOL)

C'est un lendemain "gueule de bois" pour la majorité présidentielle. À l'issu du second tour des élections législatives, lundi 20 juin, le camp d'Emmanuel Macron dispose de 245 députés, il lui en aurait fallu 45 de plus pour pouvoir gouverner les mains libres. Il faudra donc trouver des alliances, texte par texte. Elisabeth Borne, la Première ministre, a dit se mettre "immédiatement au travail" pour construire "une majorité d'action". Comment éviter le blocage institutionnel ? Le chef de l'État se penche aussi sur l'équation.

>> "C'est un massacre" : après les résultats des élections législatives, le camp Macron sous le choc d'un "vote sanction"

Le président consulte, il échange avec les membres de sa majorité pour tâcher de trouver une voie de passage. Emmanuel Macron a rencontré lundi midi Elisabeth Borne pour caler ensemble  les prochaines étapes : la démission du gouvernement – puisque c'est la tradition – la formation d'un nouvel exécutif pour remplacer les ministres battus et sortants, et compléter l'équipe, la stratégie à adopter après les résultats de dimanche.

Débaucher des députés de droite... et de gauche

Aux yeux du président, le vrai vainqueur c'est l'abstention, explique une source au sein du gouvernement. Les électeurs et électrices ne s'étant pas déplacés jusqu'au bureau de vote représentent près de 53,79% pour ce second tour, en hausse d'un point par rapport au premier tour (52,49%), mais inférieur au record de 2017 (57,36%). Emmanuel Macron considère que tout les responsables politiques doivent tirer les leçons de cette désaffection des urnes. Il estime qu'il faut amener les oppositions à sortir d'une posture de blocage, à prendre acte de la composition de la nouvelle Assemblée et amener chacun "à avancer"

Reste à trouver comment y parvenir. En prévoyant de négocier sur chaque projet législatif mais aussi en essayant de débaucher dès maintenant une partie du groupe Les Républicains, et même quelques députés de gauche pour élargir autant que possible le camp de la majorité. Tout se joue d'ici le 28 juin, date à laquelle la composition des groupes sera officialisée. En attendant, Emmanuel Macron ne prévoit pas de s'adresser à ces Français à qui il avait demandé une majorité solide, et qui ne l'ont pas écouté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité des Elections Législatives 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.