Présidentielle : avec Macron et Le Pen, une nouvelle page de la Ve République s'écrit

Le journaliste du service politique de France 2, Arnaud Boutet, décrypte les enjeux et les enseignements du second tour de la présidentielle ce lundi 24 avril.

France 2

Emmanuel Macron, c'est l'ascension d'un homme qui n'a pas encore 40 ans et que les Français ne connaissaient pas il y a deux ans encore. Face à lui, il y a Marine Le Pen. C'est moins surprenant, car elle était annoncée au second tour de la présidentielle. Son nombre de voix augmente par rapport au scrutin précédent, mais il lui manque encore un réservoir de votes pour créer la surprise. C'est le fameux plafond de verre. Elle espérait le briser. Elle ne le fera probablement pas. Sa victoire semble quasiment impossible.

LR et PS pensent aux législatives

"Ce n'est pas la droite qui a perdu, disait dimanche Rachida Dati, c'est François Fillon". Il va y avoir des règlements de compte ce lundi au siège des Républicains. Les semaines à venir seront tendues pour préparer les législatives. Pourtant, les Républicains espèrent bien les remporter pour imposer une sorte de cohabitation au futur président s'il s'agit d'Emmanuel Macron. Autre grand perdant, le PS. Il pourrait même ne pas s'en remettre. Benoît Hamon a évoqué une "sanction historique et légitime". Les socialistes n'ont plus le choix. Ils vont devoir négocier avec Emmanuel Macron pour les législatives. Il en va de la survie du PS.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marine Le Pen et Emmanuel Macron sont qualifiés pour le second tour de la présidentielle. 
Marine Le Pen et Emmanuel Macron sont qualifiés pour le second tour de la présidentielle.  (CHARLES PLATIAU / REUTERS)