Paris : l'élection de la députée PS Lamia El Aaraje annulée par le Conseil constitutionnel

Au premier tour, un candidat avait frauduleusement affiché le soutien de LREM sur son bulletin, "portant atteinte à la sincérité du scrutin", selon les Sages.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Lamia El Aaraje s'exprime devant les députés à l'Assemblée nationale à Paris, le 26 octobre 2021. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

L'élection en juin 2021 de Lamia El Aaraje, unique députée PS de Paris, a été annulée vendredi 28 janvier par le Conseil constitutionnel. En cause : la présence au premier tour d'un candidat ayant frauduleusement affiché le soutien de LREM sur son bulletin.

Les "manœuvres frauduleuses" de Jean-Damien de Sinzogan, qui s'était renommé "Jean de Bourbon" et avait affiché le soutien de La République en marche alors qu'il ne bénéficiait pas de l'investiture du parti présidentiel, "ont eu pour effet de porter atteinte à la sincérité du scrutin", ont jugé les Sages.

L'institution présidée par l'ancien Premier ministre Laurent Fabius justifie sa décision "compte tenu des 449 suffrages qu'il a obtenus et du faible écart de 266 voix" ayant séparé François-Marie Didier, candidat LR arrivé troisième au premier tour, et Danielle Simonnet (LFI), arrivée deuxième et qualifiée pour le second tour avec Lamia El Aaraje. Jean-Damien de Sinzogan a également été déclaré inéligible pour une durée de trois ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections Législatives 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.